Les signaux envoyés par notre moi supérieur


Qui êtes-vous et qu’est-ce que l’on est réellement ? Lorsque vous parlez de « vous-même », de qui parlez-vous vraiment ? Du soi qui s’identifie à l’esprit et qui rêvasse et pense toute la journée ? Du soi qui s’identifie au corps et qui collabore avec lui comme un véhicule fait de chair ?

Nous vivons notre vie comme des organismes de réflexion qui voyagent à travers l’espace, et parfois nous ne nous remettons pas en question pour savoir en quoi exactement consiste le « je ».

Nous réagissons, nous parlons, nous faisons ce que nous devons faire, tout comme un corps-esprit. Nous sommes tellement à l’aise d’avoir des sentiments engendrés par le corps-esprit que nous oublions le 3ème aspect de notre être. L’âme. L’âme n’est pas séparée de vous. Ce n’est pas une chose abstraite. C’est ce que vous êtes. Mais dans notre société, il est si facile de se sentir déconnecté de notre véritable soi (l’âme), que bien souvent, nous croyons que la voix de Dieu ou le Soi Supérieur existe sous une autre forme d’existence.

En fait, vous êtes votre Soi Supérieur, sous la condition égoïque de votre conscience qui confond son identité avec la pensée et le corps.

Certaines personnes croient que le Soi Supérieur est une partie de soi qui existe dans l’éther, et cela peut être vrai, mais l’âme n’existerait-t-elle pas aussi dans l’éther? Elle est non-physique après tout, et en plus elle existe à un niveau absolu de la réalité.

Ce Soi Supérieur est moralement parfait, sage et vous guide depuis longtemps à travers ce voyage pendant que vous prétendez être un être humain.
Il ne cesse de nous envoyer des signes pour nous orienter vers le tournant majeur de l’évolution, de l’amour et de la vérité. Ce sont des signes qui viennent de Vous (sous forme de conscience) et qui se dirigent vers vous à un niveau conscient.

Voici trois signes que votre Soi Supérieur vous a donnés :

1) Les synchronicités

Vous remarquerez peut-être qu’il y a des coïncidences dans votre vie qui ne peuvent être attribuées au simple hasard. Tenir compte des minutes qui défilent à maintes reprises est un signe très commun que les gens perçoivent quand ils commencent à entrer en contact avec les aspects les plus profonds d’eux-mêmes.

C’est un signe évident que vous êtes sur la bonne voie. Peut-être que votre ami vous appelle juste après avoir stimulé sa réflexion, ou bien vous obtenez une nouvelle opportunité pour un bon travail quand vous pensiez quitter votre emploi.

Ce qui est encore plus important que les cas individuels de synchronicités est l’ambiance générale de la vie, celle-ci semble travailler de pair avec vous pour un changement. Ou, l’ambiance générale ne répond pas à vos besoins.

L’un est un signe de votre Soi Supérieur pour continuer à faire ce que vous faites, et l’autre est un signe que vous devez arrêter, réfléchir et vous centrer. Pour ma part, je heurte mon orteil et casse beaucoup de choses quand je suis coincé dans ma tête avec des sentiments qui suscitent la colère ou la contrariété. C’est tellement étrange. Je me défendrais avec vigueur auprès de quelqu’un pour en faire une action consciente et commencerais à buter sur mes mots ou disjoncterais sur quelque chose.

Peut-être que vous vous êtes plaint toute la journée, et que vous ne cessez de constater que des malheurs s’abattent sur vous. Faites attention aux petites choses de ce genre. Notre Soi Supérieur est toujours d’un grand secours et essaie de nous diriger avec de petits signes comme ceux-ci vers un état de conscience supérieur.

2) Les sentiments intuitifs

C’est le signe le plus subtil mais le plus puissant de tous. Vous savez quand vous avez un « sentiment instinctif » par rapport à quelque chose sans aucune raison ? Il ne s’agit pas ici de percevoir un gars portant un manteau noir avec une croix gravée à l’envers entre ses yeux et de se sentir comme si on devait rester à l’écart.

Il ne s’agit pas non plus d’une fille avec des serpents dans ses cheveux qui consomme de la bière et qui vous casse les pieds sans aucune raison …

Je parle de quelqu’un avec une apparence respectable et propre qui vous donne l’impression un peu bizarre au plus profond de vous-même de devoir prendre vos distances, et plus tard vous découvrez qu’ils ont une histoire de violence conjugale ou de toxicomanie. S’il vous plaît prêtez attention à ce sentiment, et assurez-vous qu’il s’agit en effet de votre intuition et que ce ne sont pas juste des suppositions ou des films que vous vous faites dans votre tête.

Apprendre à suivre ce genre d’intuition sur les gens et sur ce qui se passe vous fera économiser un tas de difficultés et de maux de tête. C’est de cette façon que votre Soi Supérieur vous informe sur quelque chose que vous ne seriez pas en mesure de connaître par la raison et l’expérience. Il vous donne la connaissance que vous n’auriez pu acquérir par vous-même. Cette intuition vient aussi sous une autre forme, qui est tout aussi subtile et tout aussi importante. C’est un sentiment profond et tranquille, que vous ressentez à l’intérieur à cause de la façon dont vous vous comportez et pensez.

Cela pourrait être aussi simple que le ressentiment d’une profonde et silencieuse tristesse que vous pourriez éprouver si vous êtes trop dur ou sévère avec quelqu’un, ou la sensation de nausée que vous pourriez ressentir si vous avez fait quelque chose derrière le dos de quelqu’un que vous connaissez qui aurait pu lui faire du tort.

Peut-être que vous vous sentez sali intérieurement après avoir eu une dispute avec un être cher, ou que vous vous sentez pollué après avoir été inondé par d’autres types de divertissement. Ce sont toutes des manières de votre Soi Supérieur de vous dire que vous devez vous arrêter et écouter ce qu’il vous dit. Votre âme vous crie littéralement dessus afin que vous puissiez regarder à l’intérieur de vous-même et faire attention à ce que ce sentiment est en train de tenter de vous apprendre sur vous-même et sur la situation.

La prochaine fois que vous aurez un sentiment comme celui-ci après avoir exécuté une action ou vous être comporté d’une certaine manière, n’y résistez pas. Parfois, l’ego ne voudra pas s’abandonner à ce sentiment parce qu’il faudrait alors qu’il admette la défaite. Mais la vie est si courte. Ne laissez pas l’ego vous jouer des tours et ralentir votre évolution afin que vos lacunes ne soient pas exposées. Écoutez votre intuition. C’est le système GPS de votre âme. Les voix dans votre tête vous conduisent un peu partout, mais la voix de votre âme ne vous conduira jamais hors des sentiers battus.

3) Votre Passion / Vocation

Vous pourriez constater que vous êtes mécontent de votre situation dans la vie. La plupart des gens le sont, et tout le monde n’aura pas l’occasion de vivre la vie de ses rêves. Mais tout le monde a une chance d’essayer, et personne n’a d’excuses de ne pas suivre sa petite voix intérieure qui les tire vers ce qu’ils veulent véritablement faire.

Prenez un moment pour vous poser ces questions. Quels sont mes points forts, et comment mes compétences / talents peuvent-ils profiter aux autres ? Qu’est-ce qui me passionne ? Qu’est ce qui m’intéresse vraiment ? Si vous remarquez que la réponse ne suit pas ces questions, votre Soi Supérieur va tenter de vous en faire sortir de différentes manières.

1) Intérieurement, vous vous sentirez vidé. Lorsque vous négligez votre vocation, comment votre âme ne pourrait-elle pas souffrir ? Ne vous remplissez pas avec plus de divertissement et de confort, allez à l’intérieur de vous-même et analysez la raison pour laquelle vous vous sentez de cette façon. Qu’est-ce que vous pouvez commencer à faire tous les jours pour faire de vos rêves une réalité et vivre vos passions ?

2) Vous vous ennuierez, ou vous serez mort avant de mourir. Cela n’a pas d’importance si vous avez tout l’argent et les jouets du monde, vous sentirez comme s’il manquait quelque chose dans votre vie. Vous n’êtes pas en manque de plus de « choses » ou même de personnes. Il vous manque l’étincelle dans votre vie. Nous avons besoin de vous et de votre passion pour redonner de la vie à ce monde.

3) Vous vous sentirez coupable de ne pas poursuivre ce que vous aimez réellement et de vivre votre vie pour quelqu’un d’autre. Cette culpabilité est présente pour vous propulser dans l’action afin de faire ce qui satisfait votre âme et votre intellect. Toute âme qui vit sur cette planète est venue ici avec un but, et certaines sont venues ici avec le but de remplir une mission et de servir l’humanité et la planète. Celles qui sont venues ici en mission posséderont certains dons et une passion indéniable pour certaines choses qui peuvent être utilisées pour l’intérêt commun. Si vous choisissez de vivre votre vie pour impressionner vos parents et collègues, vous sentirez une profonde culpabilité.

Cela pourrait vous sembler inexplicable parce que vous n’avez rien fait pour vous sentir coupable. Mais quand il s’agit de votre Soi Supérieur, la culpabilité est l’élément le plus souvent présent pour toutes les choses que vous ne faites pas.

Cela ne veut pas dire que vous devez quitter votre emploi et changer toute votre vie, mais vous avez besoin de nourrir vos passions et compétences de la même manière qu’une fleur a besoin d’être arrosée.

Ce sont trois façons courantes par lesquelles notre Soi Supérieur va essayer de nous guider à travers notre vie quotidienne. Cela n’est rien de trop mystique ou compliqué. Tout ce qu’il exige de nous, c’est que nous cherchions des signes dans notre vie et que nous apprenions à détecter et à suivre le système de guidage intérieur qu’il a mis en place pour nous.

Steven Bancarz Sandra Véringa.
http://www.espritsciencemetaphysiques.com/3-signes-votre-soi-superieur-vous-envoie-tous-les-jours.html

10 façons de trouver son chemin de vie

Voici les des façons de découvrir votre but dans la vie

Vivre une vie avec un but principal est un ingrédient essentiel de la clé du bonheur. De nombreuses personnes dans le monde entier se rendent compte qu’elles n’arrivent pas à faire l’impasse, un travail non enrichissant ne nourrit pas l’âme.

On réalise également qu’on donne le meilleur de nous-même qu’on aime ce qu’on fait et qu’on est doué pour le faire. C’est là que commence le but dans votre vie ! Il est bon d’apporter une contribution et d’avoir l’impression d’avoir fait quelque chose pour rendre le monde meilleur.

Imaginez un monde où tout le monde vit le but de sa vie, en faisant ce qu’ils aiment. A quelle vitesse les choses pourraient changer pour le meilleur ?

1) Pensez à votre plus haut niveau d’excitation

Très souvent, nous ne pouvons pas rester bloqués et vivre mécaniquement sans nous arrêter pour penser à ce qui nous satisfait vraiment, nous rend heureux, nous excite au plus haut point. Prenez un moment pour penser puis écrivez toutes les choses de la vie qui vous inspirent et ne vous préoccupez pas de savoir quel rapport ça a avec votre but dans la vie pour le moment…
Une fois que vous avez fait cela, jetez un œil à votre liste. Avez-vous remarqué certaines thématiques ou des modèles ? Vivre une vie utile est toujours multi-facettes, pourquoi ne pas être moniteur de surf et coach de vie ? Cela sonne vraiment génial pour moi.

Je dis souvent, si je vis avec un but dans la vie j’ai le sentiment de prospérer, alors que si je ne vis pas avec un but, j’ai le sentiment que je vais bientôt mourir. Je sais maintenant que ma très haute excitation est mon GPS interne vers mon but.

2) Faites attention à la façon dont vous passez votre temps libre

Que faites-vous quand personne ne regarde ? Et ne dites pas « je regarde la télévision ! » Pensez à la façon dont vous passez votre temps libre et ce que vous avez envie de faire quand vous avez du temps libre. Est-ce le dessin, l’écriture, la réalisation de vidéos YouTube ou même regarder des vidéos YouTube ? Êtes-vous un joueur ?
Faites attention à ces choses, car ce sont des indications précises et des flèches qui vous indiquent votre but dans la vie. Beaucoup de gens sont ici pour créer de l’art ou pour soutenir d’autres personnes d’une manière toujours simple.

Les habitudes saines que vous avez tendance à avoir feront soit faire partie de votre but principal dans vie soit elles le soutiendront.

3) Pensez à ce que vous aimiez faire quand vous étiez enfant

Les enfants sont si sages et ils font toutes sortes de choses intelligentes, sans prétention. Lorsque vous étiez enfant, je parie qu’il y a un certain nombre d’activités amusantes que vous aimiez faire. Lorsque vous étiez enfant…
A quoi jouiez-vous & et avec quel genre de jouets ?

Avec qui aimiez-vous passer du temps ?

Quel genre d’excursion préfériez-vous ?

Avec quel genre de jouets aimiez-vous jouer ?

Que préfériez-vous faire ?

Revisiter son enfance est l’un des meilleurs itinéraires pour découvrir son but dans la vie. Beaucoup de secrets vivent dans notre esprit d’enfant.

4) Demandez de l’aide dans vos rêves

C’est un outil souvent négligé et puissant quand on cherche des conseils de tout genre. Mais plus précisément en ce qui concerne le but de votre vie, exprimez une petite intention avant d’aller vous coucher.
Quelque chose comme : « Cher guides de rêves, je vous demande de révéler et de me guider vers mon but dans la vie dans mes rêves ce soir. »

Quand vous vous réveillerez, assurez-vous de vous souvenir de vos idées et écrivez-les ! il s’agit d’un outil très puissant.

5) Faites une liste de ce que vous voulez faire et occupez-vous

Le plus gros défi commun que j’ai remarqué chez ceux avec qui j’ai travaillé, est qu’ils s’éloignent souvent de leur principal but dans la vie et qu’ils se sentent souvent différent de ce qu’ils font déjà.
Donc simplifiez les choses. Calculez ce que vous voulez faire et faites une liste. Déterminez ce que vous voulez vraiment et commencez à agir.

Pensez aux choses que vous voulez faire qui aident vraiment les autres, et faites passer cela en priorité.

6) Accordez de l’importance aux petites choses de la vie et ne les banalisez pas

Lorsque nous pensons à notre but dans la vie, nous pensons souvent que nous devons devenir le prochain Richard Branson, la prochaine Oprah ou Nicki Minaj (bon ok peut-être pas le dernier !)
Faites simple. C’est le sens de la vie.

Ne vous attardez pas sur les paillettes et le glamour, vous n’avez pas besoin de remplir un rôle de méga riche extravagant dans le monde. Il y a de très grands héros anonymes qui font des miracles tous les jours et nous en avons besoin plus que jamais. Les bonnes choses arrivent à ceux qui font de bonnes choses.

7) N’abandonnez pas et ne soyez pas frustrés par le processus de découverte

Continuez, s’il vous plait ! La vie est censée être pleine de leçons qui sont des défis. Si le chemin n’est pas clair, concentrez-vous sur ce qui est clair en ce moment et faites-le. C’est tout ce que vous devez faire.
Les gens qui atteignent leurs objectifs dans ce monde sont ceux qui sont prêts à aller un peu plus loin au-delà du mur de frustration, car de l’autre côté de ce mur, il y a un progrès.

8) Écoutez votre intuition

Vous êtes sage. Déplacez-vous dans le monde avec votre instinct et écoutez vraiment votre intuition. En vérité, le chemin le plus rapide pour la découverte de votre but dans la vie, est un instant d’écoute intentionnelle. C’est tout ce qu’il faut.

9) Faites attention à ce que vos amis disent de vous

Vos amis sont vos réflexions et contiennent des informations très précieuses sur vous. Les amis ont toujours un point de vue généralement différent sur la façon dont ils vous voient, comparativement à la façon dont nous nous voyons.
Demandez à vos amis ce qu’ils voient en vous et ce qu’ils pensent que vous devriez faire dans votre vie et dans le monde. Vous pourriez être agréablement surpris de ce que vous pouvez gagner de leurs réponses.

10) Savez-vous que vous vivez déjà votre but dans la vie sous une certaine forme ?

Une fois un ami sage m’a dit, « Mon but dans la vie est quelque chose que je fais si naturellement, je l’ai négligé pendant de nombreuses années. »
C’est drôle comment les choses les plus évidentes et les plus simples peuvent être les plus évasives pour nous. Je vous promets à un certain point, en quelque sorte vous vivez déjà votre but dans la vie.

Soyez conscient, soyez généreux et prenez des mesures tous les jours pour aider les autres à faire ce qu’ils aiment, et en cadeau vous recevrez une vie épanouissante et utile, sans condition. C’est tout simplement la loi universelle.

Le discernement

discernement

Le discernement est la faculté de l’esprit qui constate que tout est unique et qui amène un être à vivre en conséquence. Discerner implique une découverte, non un jugement. C’est ce qui fait du discernement une perle précieuse dans la vie quotidienne. Le discernement est la clé de voûte du bon sens ou sens commun. C’est la qualité maîtresse de celui qui a les deux pieds sur terre. Discerner est divin.

Mais que veut dire «vivre en conséquence»? L’Unité est un fait spirituel. L’unicité des réalités est une évidence intellectuelle, scientifique. Le moment présent en est l’illustration la plus simple, la plus tangible et, pourtant, la moins vécue. C’est une réalité trop simple. Cette vie quotidienne, ce moment présent, sont tiens, Homme-Dieu, pour aimer et pour vivre dans le discernement.

Que dire du sacré règne matériel? Y vivre sans discernement, c’est y vivre sans abondance. Il existe un principe d’économie (l’Harmonie) qui régit la communion de l’être humain avec la matière. Tout est besoin. Tout ce dont on se set pour glorifier Dieu, on l’a; on l’aura toujours. Le luxe, ce que nous n’utilisons pas, l’envie de posséder, que cela pourrisse, qu’on le perde, qu’on se perde aussi si on refuse de comprendre, cela est bien, cela est juste, la Loi est ainsi. Chaque chose à sa place et à son heure pour servir l’être humain et l’aider à servir son prochain. C’est le discernement vécu dans l’univers matériel.

Alors, qu’en est-il du règne humain? Là, le discernement prend toute son ampleur. Jésus nous a donné des leçons extraordinaires relatives au discernement : «Si ta main te scandalise, coupe-la et jette-la au feu.» Il entendait par là de laisser aller ce qu’on ne veut pas : laisser sa peur mourir de peur; son angoisse, d’angoisse; sa mesquinerie s’étouffer d’elle-même. Laisser aller. Si un homme doit se traiter de cette façon au nom du Royaume des Cieux, il doit se conduire de la même manière dans la société. Il est une part de la société.

Le discernement, c’est ce qui amène un homme à éviter de vivre sa vie en vain.

Si les sangsues envahissent sa maison, il faut les chasser. Sa maison est celle de Dieu. Il n’y a pas de place pour les voleurs dans son Temple.

Et si une brebis s’égare, qu’on conduise son troupeau en sécurité et qu’on aille ensuite chercher cette brebis. Qu’on la guide vers le troupeau, si elle veut bien se laisser guider, si elle n’a pas pris goût à son égarement. Sinon, qu’on retourne au troupeau et que, sans remords, on assume son rôle de pasteur. Chacun est bon, Pasteur. Qu’il sache ce qu’il veut, qu’il choisisse le moyen pour le vivre, le manifester aux yeux des hommes et qu’il soit responsable, maître, non pas esclave. Et s’il veut le Royaume des Cieux, il ne peut avoir d’amis ou de famille qu’en ce Royaume. Cela est bien, cela est juste, c’est la Loi.

Le discernement, c’est ce qui amène un homme à éviter de vivre sa vie en vain.

Janaka-anandâ © 1980-2014 Yogi Inn, Vermont, USA.

Femmes, affirmez votre féminité

femme

Nous vous saluons chères sœurs de la Terre et nous vous bénissons.

Afin de recevoir cette puissante énergie que nous vous transmettons, nous vous invitons à vous enraciner.
Prenez conscience de vos pieds !
Affirmez votre appartenance à ce monde de la Terre  !
Pensez, visualisez, ressentez vos racines !

Nous vous invitons symboliquement  à déposer devant vous tous vos poids, vos charges, vos limites, vos peurs, tout ce qui vous encombre et qui vous freine et qui vous empêche d’Être.

Vous pouvez visualiser cela comme des valises que vous déposez devant vous ou comme une grosse boîte pleine, peu importe.
Vous n’avez pas besoin spécialement de conscientiser tout ce que vous déposez devant vous, simplement l’intention de le faire, l’intention de vous décharger momentanément de tout cela.

Prenez le temps nécessaire à cette forme de dépouillage !

Ce dépouillage est en quelque sorte une forme de streap-tease. Aussi considérez que vous êtes chacune d’entre vous dans un espace préservé où votre nudité n’est pas exposée aux yeux de tous. Toutefois nous vous remercions pour votre confiance car cette nudité, vous l’exposez à nos yeux qui sont, vous le savez, des yeux compatissants, bienveillants, accompagnants.

Sachez chères sœurs que nous ne pouvons en aucun cas vous juger car ce que vous avez vécu, ce que vous vivez, ce que vit l’humanité, nous l’avons vécu, certes, avec des règles de jeu un peu différentes. Toutefois toutes ces émotions et ces blessures que vous portez, toutes ces peurs qui vous enferment, sachez que nous les avons connues. C’est pour ces raisons que nous pouvons véritablement nous approcher de vous car nous vous ressemblons. Nous sommes proches de votre expérience et vous pouvez ainsi vous reconnaître en nous.

En vous dévêtissant ainsi, vous laissez apparaître toutes les écorchures, les plaies provoquées par ce que vous portiez. Nous venons déposer le baume guérisseur.
Faites s’il vous plaît encore quelques pas dans ce streap-tease car plus vous vous dépouillez et mieux nous pourrons déposer le baume.

Nous nous rapprochons de vous afin de traiter vos plaies, blessures, écorchures, afin de désinfecter, recoudre, panser pour que la guérison se fasse, guérison définitive.

Très chères sœurs, nous vous aimons infiniment.

Pendant ce silence, nous vous traitons.
Profitez-en pour enlever encore quelques vêtements, quelques protections, quelques poids qui auraient pu vous échapper !

Chères sœurs, très chères sœurs, en tant que femmes sur la Terre, vous avez un rôle très très important en cette période de changement, de transformation.

Nous vous invitons à incarner totalement la vibration féminine sur la Terre.

La femme sur la Terre a une conscience plus éveillée de l’Amour Inconditionnel car qu’elle l’ait fait ou pas, elle peut être porteuse de Vie. Par cette attribution, elle a une grande conscience de la préciosité de la Vie.

La femme incarne de façon plus importante la Douceur Divine.

Incarner votre féminité, c’est ainsi répandre plus de Douceur sur la Terre et la Douceur fluidifie les rapports humains.

Dans ce que vous avez déposé devant vous, il y a que vous l’ayez fait consciemment ou pas, il y a toutes les blessures faites aux femmes, toutes les persécutions faites aux femmes, tous les abus de pouvoir, toutes les mises en esclavage,  tout ce qui a empêché la femme d’être pleinement incarnée, tout ce qui a abaissé la femme dans un état d’infériorité par rapport à l’homme.

Aujourd’hui nous venons embellir ta sensibilité féminine. Nous venons valoriser tous tes attributs féminins et ainsi nous venons aider à guérir la femme en toi et sur la Terre.

Par cette Lumière que nous vous offrons, regardez, observez la femme que vous êtes !

Observe-toi chère sœur dans tes attributs physiques, tes attributs émotionnels, tes attributs qualitatifs !
Tu peux inclure dans cela ton regard, ton sourire, ton écoute.
Si tu t’observes avec bienveillance en cet instant, cela va permettre à la femme en toi de grandir, de se positionner encore plus, s’affirmer, d’être l’incarnation du Féminin Divin sur la Terre.

Vous l’avez compris, cette séance d’aujourd’hui, vient vous inviter, vous inciter et vous aider à être vraiment une femme sur la Terre car aujourd’hui il est important que l’équilibre parfait puisse se vivre, l’équilibre entre l’Energie Masculine et l’Energie Féminine.

Même si en toi, chère sœur, l’Energie de la Source, Principe Féminin Masculin, coule en toi et qu’il est juste que cela coule en toi de façon égalitaire, tu n’es pas sur cette Terre androgyne. Tu es dans un corps de femme et il est important que tu puisses affirmer cette féminité, sans pour autant vouloir dominer la masculinité, sans la placer ni trop haut, ni trop bas, mais sur le même plan d’équilibre.
Nous n’allons pas parler de plan d’égalité car l’homme et la femme sont différents. Nous allons parler de plan d’équilibre.

Nous allons faire une petite pause.

Dans notre espace d’incarnation, nous vivons comme vous l’incarnation féminine, l’incarnation masculine.
Il y a d’autres plans d’existence où il n’y a pas cette séparation, cette scission.

Sur votre Terre, pendant des siècles et des siècles, la puissance créatrice a penché beaucoup plus vers l’énergie masculine. L’ego masculin s’est approprié de façon assez importante cette puissance,  reléguant ainsi la femme dans un rôle inférieur.

Puis il y a eu la révolution féminine où la femme a revendiqué son droit, revendiqué l’égalité.

Aujourd’hui il ne s’agit plus, comme nous vous l’avons dit, d’égalité mais d’équilibre, chacun dans son rôle. Quelle que soit la place que vous occupez dans votre société, il est important de l’occuper en tant que femme et par exemple, tous les matins en vous réveillant, en vous levant, en vous habillant, vous pouvez par une simple intention affirmer votre féminité. « Aujourd’hui, dans toutes les situations que je vivrai, je le vivrai en tant que femme et je laisserai s’exprimer tous mes attributs  féminins ».

Parce qu’ effectivement dans ces attributs, il y a le corps et le corps parle autant que votre voix, vos idées. Ainsi cette grâce féminine est aussi à s’exprimer à travers votre corps. Quelle que soit la tenue que vous portez, quelle que soit l’attitude que vous avez, l’attitude physique que vous avez, quel que soit ce que vous avez à dire, ce que vous avez à faire, prenez la décision d’être femme à tout moment !

Posez cette intention d’être une femme à tout moment et vous verrez que l’Energie Féminine va s’affirmer, se positionner et s’exprimer en toutes circonstances.

Ne cherchez pas à être une femme, soyez !

Ne faites pas intervenir votre mental ou votre volonté, laissez exprimer le Féminin, féminin humain, féminin divin !

En affirmant votre féminité, vous aidez, vous accompagnez toutes les femmes de la Terre.
Quel que soit son rôle dans ce jeu de société, quel que soit son rôle, vous invitez ainsi toutes les femmes à être une femme.
Ainsi vous invitez les femmes dans ce jeu à ne pas revêtir les vêtements masculins afin de prendre sa place dans ce jeu très masculin. Et vous invitez les femmes à occuper tous les espaces de la société en tant que femme sans oublier qui elles sont, sans se cacher, sans se voiler, sans s’oublier, sans se masculiniser.

Vous vivez un espace de vie, cette période, effectivement assez trouble dans la reconnaissance de chacun, le positionnement de chacun. Ainsi beaucoup de peurs s’expriment dans cette transformation et c’est pourquoi beaucoup d’hommes ont peur d’être un homme, beaucoup de femmes ont peur d’être une femme. Les limites en chacun peuvent être floues. Il n’y a pas en vous une séparation, une division dans le corps, un côté féminin, un côté masculin, il y a simplement un mélange savant équilibré de ces deux énergies dans un corps de femme ou dans un corps d’homme.

Pour la femme, affirmer sa féminité, c’est accepter toutes les guérisons qui vont se faire quant à l’énergie masculine parce que, accepter sa féminité, c’est accepter tout ce qui existe en soi, toutes les cohabitations.

Nous allons faire quelques pas puisque cela a été abordé, faire quelques pas vers ces tendances que prennent ces sociétés modernes, ces tendances à l’homosexualité. Comprenez que des êtres s’incarnent et viennent ainsi bousculer un ordre établi ! Pour en revenir à cette histoire de mariage, le mariage est une création de l’être humain. A la base, ces unions sont faites pour préserver des terres et créent ainsi des formes d’enfermement. Ces mariages naissent de la peur, la peur de voir ces terres disséminées, la peur de perdre ce qui est acquis, la peur par extension de perdre l’autre, le besoin de contrôler, de maîtriser. Ainsi cet établissement social est un établissement qui a été construit à partir de peurs.

Et aujourd’hui ce qui se passe dans ces sociétés modernes, vient déstabiliser l’ordre établi, c’est-à-dire déstabiliser toutes ces peurs, tous ces conforts qui se sont installés pour éloigner les peurs. Il est juste que tout ce qui a été établi par la peur, aujourd’hui soit déstabilisé afin que chacun aille voir en soi quelles sont les peurs qui sont là, toutes les peurs qui sont là.

Nous fermons la parenthèse car tout ce qui se vit sur la Terre, fait partie d’un grand mouvement de prise de conscience, d’ouverture vers le respect de l’autre, la tolérance, l’acceptation du choix de l’autre sans jugement.

A présent, très chère sœur, nous t’invitons à être dans l’intention présentement de faire grandir la femme en toi.
Quelle est en toi sa juste place, à sa juste mesure ?

Nous vous remercions pour votre confiance et pour l’accueil que vous nous réservez toujours.
Nous aimons ces rendez-vous.
Nous aimons partager avec vous.
Nous aimons vous aider à faire ces quelques pas vers une nouvelle Conscience.
Nous aimons vous aider à vous libérer, à faire tomber toutes les barrières.
Accueillez le rythme, accueillez votre rythme !
Vous ne pouvez pas aller plus vite que votre propre rythme.
Accueillez humblement votre vitesse !

Nous vous bénissons.

Nous vous aimons et nous vous disons à bientôt.

Transmission canalisée par Ysa’Belle le 15 Novembre 2013

Tous les textes de ce site peuvent être reproduits librement sous conditions de ne point les modifier
et que leur origine (http://www.coeur-orseraphin.com) soit mentionnée.

%d blogueurs aiment cette page :