La flamme soeur en soi

ame jumelle

Avec le contrôle que les hommes et la société patriarcale ont exercé sur cette planète au cours des milliers d’années qui viennent de s’écouler, et avec l’effacement complet des femmes dans l’arrière-scène, la séparation a été le thème dominant et l’émotion a été rejetée, considérée comme mauvaise, et réprouvée… Vous n’avez rien sur quoi modeler une image positive de la femme au pouvoir d’elle-même. Les hommes font donc leur possible pour répondre aux stéréotypes masculins et les femmes s’efforcent d’être reconnues et habilitées à travers une vibration mâle parce que vous n’avez pas une vision claire de ce qu’est une femme au pouvoir d’elle-même. Vous devez créer cette vision.

Commencez à reconnaître toute la richesse de l’énergie de la version féminine du soi, que sont l’intuition, la réceptivité, la créativité, la compassion et la capacité de nourrir et de protéger. Vous êtes en train de découvrir toute la richesse de l’identité féminine qui a été depuis si longtemps discréditée. Si vous êtes une femme, il va de soi que vous êtes une incarnation vivante de cette essence. Les hommes doivent découvrir en eux-mêmes leur énergie de la déesse, là où la déesse rencontre le dieu en eux.

De même, il y a une distorsion dans la perception de l’énergie masculine. Vous n’avez pas un exemple d’un mâle sensible, ayant le plein contrôle sur lui-même. La société considère les hommes sensibles comme des « mous » manquant de masculinité. Les hommes commencent à regarder leurs émotions et à dire, « Hé, je sens cela », tout en sachant qu’ils sont encore des hommes. Les hommes et les femmes sont donc en train de créer des modèles où leurs aspects masculins et féminins sont intégrés et ont retrouvé leur plein pouvoir. Ces modèles sont en train d’apparaître très rapidement. Le temps de la séparation est terminé.

Comme nous l’avons mentionné, ce n’est pas à l’extérieur de vous qu’il vous faut chercher un ou une partenaire pour être votre flamme soeur. Le but à viser est l’intégration en soi-même de l’essence mâle et de l’essence femelle. Elles constituent un tout. Les personnes entières cherchent à entrer en contact avec d’autres personnes entières dans des relations fondées sur la confiance, le désir et le choix. Les relations ne sont pas fondées sur le besoin d’avoir quelqu’un dans sa vie pour combler un manque et pour se sentir validé. Vous êtes complets en vous-mêmes et vous fonctionnez avec une autre personne qui est complète en elle-même et qui offre un tout nouveau territoire à explorer.

Lorsque vous épousez cette flamme soeur en vous-mêmes, vous reconnaissez alors la partie en vous qui est intuitive, déesse, donneuse de vie et sensible, tout aussi bien que la partie en vous qui est puissante, rationnelle et intellectuelle, l’une procédant du plan terrestre et l’autre procédant du plan spirituel. Lorsque vous fusionnez ces énergies ensemble, il est impératif que vous trouviez quelqu’un qui possède les mêmes qualités. Vous ne vous harmoniserez pas avec quelqu’un qui n’est pas intégré et entier.

Vous attirerez automatiquement vers vous des gens qui sont entiers, et cela se fera sans effort. Vous serez capables de vous brancher l’un dans l’autre à partir d’un désir et d’une reconnaissance mutuellement partagés, et non à partir d’un besoin. Vous réaliserez quelque chose que vous n’aviez jamais cru possible auparavant dans une relation, et vous donnerez à la relation une toute nouvelle personnalité, une nouvelle dimension et une nouvelle définition. Vous deviendrez vos propres modèles pour ce nouveau type de relation…

Alors que vous êtes tous en voie d’intégrer les polarités en vous-mêmes, des questions difficiles ne cesseront de faire surface encore et encore. Accueillez de bon coeur les temps difficiles, car ils peuvent être la source des plus importantes leçons que vous apprendrez. Demeurez centrés sur votre propre croissance, votre propre cheminement, et votre propre soi, et non pas sur ce que font les autres. Faites appel à vos aspects masculins et féminins en vous et établissez un dialogue entre eux afin qu’ils puissent commencer à travailler en association et dans l’harmonie. Donnez-vous beaucoup d’amour et d’encouragement. Prenez rendez-vous avec vous-mêmes et dites, « Je t’aime, cher soi. Tu es un soi merveilleux, Tu est le numéro Un, le meilleur soi. »

Lorsque vous vous accordez la dignité de votre propre amour, comme si vous étiez un prince royal recevant les marques d’approbation des gens, tout change. La force et l’intégration deviennent vôtres parce que vous croyez en vous et que vous aimez qui vous êtes. Lorsque vous croyez en vous et que vous vous aimez, tout commence à bien aller pour vous. La chose la plus difficile à faire pour la plupart d’entre vous c’est de prendre l’engagement de croire que vous méritez l’amour. Personne d’autre n’a à vous aimer. Vous n’êtes pas ici pour aller de tous côtés recueillir l’amour des autres personnes pour vous convaincre que vous méritez d’être aimés.

Vous êtes ici pour maîtriser une tâche très difficile dans un système qui est dominé par l’obscurité et qui vous donne très peu de données, de stimulation et d’information sur la vrai nature des choses. Vous êtes ici pour accomplir l’impossible. En vous engageant à vous aimer vous-mêmes et à faire de cet engagement le fondement de tout ce que vous faites à chaque jour, tout prend naturellement la place qui lui revient. Vous devenez entiers et complets. Vous êtes alors prêts pour une relation engagée avec une autre personne qui est complète, et cette relation peut vous faire pénétrer dans des royaumes inexplorés.

 

par Barbara Marciniak –  Extraits de son livre MESSAGERS DE L’AUBE, p. 257-260
Ariane Éditions, 1995

Médecin du ciel

medecin ciel

Lorsque rien ne va plus, que l’on ne sait plus par quel bout prendre le quotidien, il est bon de trouver un interlocuteur capable de nous aider à voir la fin du tunnel de nos angoisses. Ces spécialistes que sont les thérapeutes de l’invisible, bien que n’étant pas à proprement parler des magiciens, obtiennent de tels résultats qu’ils pourraient parfois le laisser penser…

Si l’abstraction (n’en déplaise aux émules de Saint Thomas !) n’est pas perceptible par les sens matériels, ses effets – eux – sont bien manifestes. Comment expliquer, ainsi, ce mal-être indéfinissable qu’une simple passe magnétique a le pouvoir de dissoudre ou encore ce soulagement ressenti par le consultant lorsque le médium entre en communication avec l’esprit d’une personne défunte ? Rationaliser en la « matière », même si cette attitude reste naturelle, n’a finalement pas grand intérêt au vu des bienfaits obtenus. Pourtant, quelques éclaircissements peuvent aider à comprendre ces phénomènes pour le moins étranges.

Le concept de l’âme
Certains l’ont appelée fluide, d’autres assurent qu’elle vient de l’inconscient, d’autres encore qu’elle est d’origine divine. Quoi qu’il en soit, une énergie immatérielle, que l’on peut appeler l’âme, agit à l’insu ou au su de tout individu. Le philosophe spiritualiste Omraam Mikhaël Aïvanhov explique, pour sa part, que notre âme dépasse de beaucoup ce que nous pouvons nous imaginer d’elle : cette partie de l’Âme universelle qui est en nous tend sans arrêt vers l’espace, vers l’immensité, vers l’infini… L’âme serait donc à la fois intérieure pour chaque être et extérieure à lui. Les thérapeutes spiritualistes pensent que l’être humain souffre lorsqu’il est coupé, pour une raison ou pour une autre, de cette circulation énergétique, situation créant une dysharmonie entre microcosme et macrocosme. La théorie des chakras est basée sur ce concept d’âme individuelle et d’âme cosmique, le chamanisme également, tout comme le druidisme et les techniques de guérison faisant appel à une énergie spirituelle.

Guérir le subconscient
Le monde de l’ésotérisme et de l’occultisme n’est plus aujourd’hui l’objet de sarcasmes. Au point que des reportages télévisés font état de praticiens hors normes qui, s’ils insistent pour que leurs consultants n’abandonnent en aucun cas un traitement médical, agissent néanmoins en complémentarité et voient une réalité qu’aucun appareil ne peut mesurer à ce jour. De son côté, l’ouvrage « Le passeur d’âme », publié aux Éditions Milalma, rassemble des témoignages fort intéressants dont celui de Jacques, 40 ans, souffrant de migraines résistant à tout traitement :

– Vos migraines sont un peu particulières, lui dit le thérapeute de l’invisible. Elles suivent une ligne qui part du haut de votre visage et descend en biais jusqu’à votre bouche, n’est-ce pas ?

– Comment le savez-vous ? demande Jacques très étonné.

– Je vois un trait rouge sur votre visage, invisible pour la plupart des gens. Cette trace rouge provient d’une mémoire…

Au fil de la discussion, le thérapeute explique à son consultant qu’une mémoire est la résultante d’un choc émotionnel occasionné par une expérience douloureuse que le subconscient refuse de classer. Chose étonnante, le spécialiste fait remonter les faits dans les années 1870… Il s’agit pour lui d’un coup de sabre reçu lors d’une bataille du temps de Napoléon III. Le consultant lui révèle alors qu’il pratique l’escrime et, notamment, la spécialité… du sabre ! À la suite de cet échange, le thérapeute effectua un soin éthérique et les migraines du consultant disparurent…

Lucien Rougier

Les signaux envoyés par notre moi supérieur


Qui êtes-vous et qu’est-ce que l’on est réellement ? Lorsque vous parlez de « vous-même », de qui parlez-vous vraiment ? Du soi qui s’identifie à l’esprit et qui rêvasse et pense toute la journée ? Du soi qui s’identifie au corps et qui collabore avec lui comme un véhicule fait de chair ?

Nous vivons notre vie comme des organismes de réflexion qui voyagent à travers l’espace, et parfois nous ne nous remettons pas en question pour savoir en quoi exactement consiste le « je ».

Nous réagissons, nous parlons, nous faisons ce que nous devons faire, tout comme un corps-esprit. Nous sommes tellement à l’aise d’avoir des sentiments engendrés par le corps-esprit que nous oublions le 3ème aspect de notre être. L’âme. L’âme n’est pas séparée de vous. Ce n’est pas une chose abstraite. C’est ce que vous êtes. Mais dans notre société, il est si facile de se sentir déconnecté de notre véritable soi (l’âme), que bien souvent, nous croyons que la voix de Dieu ou le Soi Supérieur existe sous une autre forme d’existence.

En fait, vous êtes votre Soi Supérieur, sous la condition égoïque de votre conscience qui confond son identité avec la pensée et le corps.

Certaines personnes croient que le Soi Supérieur est une partie de soi qui existe dans l’éther, et cela peut être vrai, mais l’âme n’existerait-t-elle pas aussi dans l’éther? Elle est non-physique après tout, et en plus elle existe à un niveau absolu de la réalité.

Ce Soi Supérieur est moralement parfait, sage et vous guide depuis longtemps à travers ce voyage pendant que vous prétendez être un être humain.
Il ne cesse de nous envoyer des signes pour nous orienter vers le tournant majeur de l’évolution, de l’amour et de la vérité. Ce sont des signes qui viennent de Vous (sous forme de conscience) et qui se dirigent vers vous à un niveau conscient.

Voici trois signes que votre Soi Supérieur vous a donnés :

1) Les synchronicités

Vous remarquerez peut-être qu’il y a des coïncidences dans votre vie qui ne peuvent être attribuées au simple hasard. Tenir compte des minutes qui défilent à maintes reprises est un signe très commun que les gens perçoivent quand ils commencent à entrer en contact avec les aspects les plus profonds d’eux-mêmes.

C’est un signe évident que vous êtes sur la bonne voie. Peut-être que votre ami vous appelle juste après avoir stimulé sa réflexion, ou bien vous obtenez une nouvelle opportunité pour un bon travail quand vous pensiez quitter votre emploi.

Ce qui est encore plus important que les cas individuels de synchronicités est l’ambiance générale de la vie, celle-ci semble travailler de pair avec vous pour un changement. Ou, l’ambiance générale ne répond pas à vos besoins.

L’un est un signe de votre Soi Supérieur pour continuer à faire ce que vous faites, et l’autre est un signe que vous devez arrêter, réfléchir et vous centrer. Pour ma part, je heurte mon orteil et casse beaucoup de choses quand je suis coincé dans ma tête avec des sentiments qui suscitent la colère ou la contrariété. C’est tellement étrange. Je me défendrais avec vigueur auprès de quelqu’un pour en faire une action consciente et commencerais à buter sur mes mots ou disjoncterais sur quelque chose.

Peut-être que vous vous êtes plaint toute la journée, et que vous ne cessez de constater que des malheurs s’abattent sur vous. Faites attention aux petites choses de ce genre. Notre Soi Supérieur est toujours d’un grand secours et essaie de nous diriger avec de petits signes comme ceux-ci vers un état de conscience supérieur.

2) Les sentiments intuitifs

C’est le signe le plus subtil mais le plus puissant de tous. Vous savez quand vous avez un « sentiment instinctif » par rapport à quelque chose sans aucune raison ? Il ne s’agit pas ici de percevoir un gars portant un manteau noir avec une croix gravée à l’envers entre ses yeux et de se sentir comme si on devait rester à l’écart.

Il ne s’agit pas non plus d’une fille avec des serpents dans ses cheveux qui consomme de la bière et qui vous casse les pieds sans aucune raison …

Je parle de quelqu’un avec une apparence respectable et propre qui vous donne l’impression un peu bizarre au plus profond de vous-même de devoir prendre vos distances, et plus tard vous découvrez qu’ils ont une histoire de violence conjugale ou de toxicomanie. S’il vous plaît prêtez attention à ce sentiment, et assurez-vous qu’il s’agit en effet de votre intuition et que ce ne sont pas juste des suppositions ou des films que vous vous faites dans votre tête.

Apprendre à suivre ce genre d’intuition sur les gens et sur ce qui se passe vous fera économiser un tas de difficultés et de maux de tête. C’est de cette façon que votre Soi Supérieur vous informe sur quelque chose que vous ne seriez pas en mesure de connaître par la raison et l’expérience. Il vous donne la connaissance que vous n’auriez pu acquérir par vous-même. Cette intuition vient aussi sous une autre forme, qui est tout aussi subtile et tout aussi importante. C’est un sentiment profond et tranquille, que vous ressentez à l’intérieur à cause de la façon dont vous vous comportez et pensez.

Cela pourrait être aussi simple que le ressentiment d’une profonde et silencieuse tristesse que vous pourriez éprouver si vous êtes trop dur ou sévère avec quelqu’un, ou la sensation de nausée que vous pourriez ressentir si vous avez fait quelque chose derrière le dos de quelqu’un que vous connaissez qui aurait pu lui faire du tort.

Peut-être que vous vous sentez sali intérieurement après avoir eu une dispute avec un être cher, ou que vous vous sentez pollué après avoir été inondé par d’autres types de divertissement. Ce sont toutes des manières de votre Soi Supérieur de vous dire que vous devez vous arrêter et écouter ce qu’il vous dit. Votre âme vous crie littéralement dessus afin que vous puissiez regarder à l’intérieur de vous-même et faire attention à ce que ce sentiment est en train de tenter de vous apprendre sur vous-même et sur la situation.

La prochaine fois que vous aurez un sentiment comme celui-ci après avoir exécuté une action ou vous être comporté d’une certaine manière, n’y résistez pas. Parfois, l’ego ne voudra pas s’abandonner à ce sentiment parce qu’il faudrait alors qu’il admette la défaite. Mais la vie est si courte. Ne laissez pas l’ego vous jouer des tours et ralentir votre évolution afin que vos lacunes ne soient pas exposées. Écoutez votre intuition. C’est le système GPS de votre âme. Les voix dans votre tête vous conduisent un peu partout, mais la voix de votre âme ne vous conduira jamais hors des sentiers battus.

3) Votre Passion / Vocation

Vous pourriez constater que vous êtes mécontent de votre situation dans la vie. La plupart des gens le sont, et tout le monde n’aura pas l’occasion de vivre la vie de ses rêves. Mais tout le monde a une chance d’essayer, et personne n’a d’excuses de ne pas suivre sa petite voix intérieure qui les tire vers ce qu’ils veulent véritablement faire.

Prenez un moment pour vous poser ces questions. Quels sont mes points forts, et comment mes compétences / talents peuvent-ils profiter aux autres ? Qu’est-ce qui me passionne ? Qu’est ce qui m’intéresse vraiment ? Si vous remarquez que la réponse ne suit pas ces questions, votre Soi Supérieur va tenter de vous en faire sortir de différentes manières.

1) Intérieurement, vous vous sentirez vidé. Lorsque vous négligez votre vocation, comment votre âme ne pourrait-elle pas souffrir ? Ne vous remplissez pas avec plus de divertissement et de confort, allez à l’intérieur de vous-même et analysez la raison pour laquelle vous vous sentez de cette façon. Qu’est-ce que vous pouvez commencer à faire tous les jours pour faire de vos rêves une réalité et vivre vos passions ?

2) Vous vous ennuierez, ou vous serez mort avant de mourir. Cela n’a pas d’importance si vous avez tout l’argent et les jouets du monde, vous sentirez comme s’il manquait quelque chose dans votre vie. Vous n’êtes pas en manque de plus de « choses » ou même de personnes. Il vous manque l’étincelle dans votre vie. Nous avons besoin de vous et de votre passion pour redonner de la vie à ce monde.

3) Vous vous sentirez coupable de ne pas poursuivre ce que vous aimez réellement et de vivre votre vie pour quelqu’un d’autre. Cette culpabilité est présente pour vous propulser dans l’action afin de faire ce qui satisfait votre âme et votre intellect. Toute âme qui vit sur cette planète est venue ici avec un but, et certaines sont venues ici avec le but de remplir une mission et de servir l’humanité et la planète. Celles qui sont venues ici en mission posséderont certains dons et une passion indéniable pour certaines choses qui peuvent être utilisées pour l’intérêt commun. Si vous choisissez de vivre votre vie pour impressionner vos parents et collègues, vous sentirez une profonde culpabilité.

Cela pourrait vous sembler inexplicable parce que vous n’avez rien fait pour vous sentir coupable. Mais quand il s’agit de votre Soi Supérieur, la culpabilité est l’élément le plus souvent présent pour toutes les choses que vous ne faites pas.

Cela ne veut pas dire que vous devez quitter votre emploi et changer toute votre vie, mais vous avez besoin de nourrir vos passions et compétences de la même manière qu’une fleur a besoin d’être arrosée.

Ce sont trois façons courantes par lesquelles notre Soi Supérieur va essayer de nous guider à travers notre vie quotidienne. Cela n’est rien de trop mystique ou compliqué. Tout ce qu’il exige de nous, c’est que nous cherchions des signes dans notre vie et que nous apprenions à détecter et à suivre le système de guidage intérieur qu’il a mis en place pour nous.

Steven Bancarz Sandra Véringa.
http://www.espritsciencemetaphysiques.com/3-signes-votre-soi-superieur-vous-envoie-tous-les-jours.html

Comment répondre aux demandes de son âme

âme

son ame

Fusionnant, dans l’instant propice à ce retour vers une plus intense énergie, nous pouvons aborder un sujet plus profond, vous alignant sur une toute nouvelle fréquence.

Comprenez qu’il nous est, parfois, difficile d’aborder certains sujets si vous n’êtes pas suffisamment ouvert pour pouvoir en retirer toute l’importance, celle qui est véhiculée par de simples mots qui peuvent être compris sans la plus petite erreur d’interprétation.

Notre « petit scribe » a cette tâche importante de capter les mots justes qui vous guideront vers la compréhension dans laquelle nous voulons vous mener.

Chaque journée vous donne la possibilité d’ouvrir votre porte menant à votre intériorité.

Cette porte qui vous permettra de comprendre ce point important : comment attirer et surtout répondre, positivement, aux demandes insistantes de votre âme.

Comment vous aligner sur ses désirs profonds et parvenir, ainsi, à revêtir votre vêtement de paix, de joie, de bonheur et d’amour, Celui qui vous sied si bien !

Votre position actuelle demeure, trop souvent, imprécise et déséquilibrée puisque vous imaginez que tout ce que vous souhaitez, que vous désirez, va venir de l’extérieur. Ceci n’amène en vous que déception, tristesse et, parfois, rejet !

Cette façon d’être vous est préjudiciable, ne le sentez-vous pas ?

Ce n’est qu’en vous et uniquement en vous que se trouve la clé de votre futur.

Nous vous le disons, nous vous le répétons encore et encore, pour ceux qui entendent sans se focaliser sur ce qui est réellement dit, sur ce qu’ils écoutent  tout en étant, continuellement, distraits et emmenés par de multiples pensées perturbatrices.

Prenez, rapidement, la décision, qui deviendra par la suite une habitude, d’écouter en privilégiant toute votre attention à ce qui est dit, à ce que vous lisez, à ce que vous faites etc.

Ce qui se résume, comme souvent répété, « soyez dans l’instant présent » !

C’est sûr, vous êtes la « victime » d’un certain nombre d’habitudes et changer cela peut vous paraître trop difficile, voir impossible pour vous !

Un peu de volonté et de persévérance cela peut, tout à fait, être à votre portée,

Sachez qu’à force de vous reprendre, lorsque vous partez dans votre mental et vos pensées, l’exercice deviendra de plus en plus facile et, une fois totalement intégré, les efforts à fournir ne seront plus nécessaires car tout sera devenu, parfaitement, naturel.

Vous savez, tout est tellement simple et ce n’est que votre tendance à tout compliquer qui entrave votre avancée.

Sautez, sans hésiter, sur l’opportunité qui vous est offerte à présent et ne vagabondez plus sur des sentiers éloignés de votre rêve d’envolée vers les hauteurs de votre être, de votre divinité. Rejoignez votre Source en vous liant à Elle. C’est tout !

Nous sommes là et c’est à vous de faire ce pas qui vous fera monter vers nous.

Nous vous attendons dans l’Amour et la Joie.

Recevez la Lumière de vos Frères Aînés.

Les guides de Sylvie.

La diffusion et la circulation de ce message sont  vivement conseillées.L’heure est venue pour faire rayonner à une plus grande échelle, ces énergies nouvelles, porteuses de Joies !

Pour recevoir automatiquement les messages des guides de Sylvie envoyer un courriel vide à  Source-de_Joie-subscribe@yahoogroupes.fr 

Etes vous une vielle âme ?

vieille-ame

« Quel âge auriez-vous si vous ne connaissiez pas votre âge ? » Satchel Paige

Il y a certaines personnes dans notre monde qui se retrouvent seules et isolées, pratiquement depuis qu’elles sont nées.

Son existence solitaire ne vient pas d’une préférence ou d’un tempérament asocial, il est tout simplement vieux. Vieux dans le cœur, vieux dans l’esprit et vieux dans l’âme, cette personne est une vieille âme qui a une conception de la vie très différente et plus mature que son entourage. Par conséquent, la vieille âme vit sa vie interne, trace son propre chemin solitaire tandis que les personnes qui l’entourent affluent vers un autre chemin. Peut-être que vous en avez fait l’expérience dans votre vie, ou que vous connaissez quelqu’un qui en a fait l’expérience ? Si oui, cet article est pour vous, en espérant que vous réussirez à vous définir, ou à mieux comprendre quelqu’un d’autre.

La « vieille âme »

Robert Frost, Eckhart Tolle et même Nick Jonas ont été appelés ainsi. Peut-être que vous aussi ? Moi oui. Comme beaucoup d’entre eux, j’ai fait cette découverte lors de ma rencontre avec Soi, qui m’a parlé de son enfance, un garçon précoce, intelligent, qui se liait d’amitié avec les enseignants à la place des élèves, simplement parce qu’ils étaient trop différents de lui. comme il a raconté qu’il était incapable de trouver un intérêt à parler aux gens de son âge, j’ai découvert que je ressentais la même chose, et c’est toujours le cas.

Si vous n’avez pas encore découvert si vous étiez une vieille âme, lisez quelques-uns des signes révélateurs ci-dessous.

9 signes que vous êtes une vieille âme.

1 – Vous avez tendance à être un solitaire isolé

Parce que les vieilles âmes se désintéressent des activités et des intérêts des personnes qui sont dans la même tranche d’âge, ils trouvent que c’est insatisfaisant de devenir ami avec des gens s’ils ont du mal à s’identifier à eux. Résultat… les vieilles âmes ont tendance à se retrouver seules la plupart du temps.

2 – Vous aimez la connaissance, la sagesse et la vérité

Cela semble un peu trop grandiose et noble, mais la vieille âme se retrouve naturellement attirée par le côté intellectuel de la vie. Les vieilles âmes comprennent d’instinct que la connaissance est le pouvoir, la sagesse est le bonheur et la vérité est la liberté, alors pourquoi ne pas rechercher ces choses ? Ces recherches sont plus significatives pour elles que les derniers potins des stars, ou les derniers résultats de football.

3 – Vous êtes enclin à la spiritualité

Les vieilles âmes les plus émotives ont tendance à être de nature plus sensible et spirituelle. Aller au-delà des limites de l’égo, chercher la lumière et promouvoir l’amour et la paix sont leurs principales recherches. Pour elles, il semble que ce soit l’utilisation du temps la plus sage et la plus enrichissante.

4 – Vous comprenez le caractère éphémère de la vie

Les vieilles âmes sont souvent confrontées non seulement aux rappels de leur mort, mais aussi de tous ceux qui les entourent. Cela rend la vieille âme méfiante et parfois elle se retire, mais elle dicte avec sagesse la façon dont ils vivent leur vie.

5 – Vous êtes réfléchi et introspectif

Les vieilles âmes ont tendance à beaucoup réfléchir…sur tout. Leur capacité à réfléchir et à apprendre de leurs actions et de celles des autres est leur plus grand professeur dans la vie. Une raison pour laquelle les vieilles âmes se sentent si vieilles à l’intérieur, est parce qu’elles ont appris beaucoup de leçons à travers leur réflexion, et ont un meilleur aperçu des situations de la vie grâce à leur capacité à observer tranquillement et soigneusement ce qui se passe autour d’elles.

6 – Vous regardez les choses dans leur ensemble

Il est rare que les vieilles âmes perdent leur temps dans les détails comme avoir des diplômes inutiles, des promotions de l’emploi, faire de la chirurgie et avoir une plus grande télévision. Les vieilles âmes ont tendance à regarder la vie avec une vue d’ensemble, à voir la façon la plus judicieuse et la plus utile d’aborder la vie. Lorsqu’elles sont confrontées à des problèmes, les vieilles âmes ont tendance à les voir comme des douleurs temporaires et passagères qui servent simplement à augmenter la joie ressentie dans le futur. Par conséquent, les vieilles âmes ont tendance à être de nature calme, stable en raison de leur approche de la vie.

7 – Vous n’êtes pas matérialiste

La richesse, le statut, la célébrité et la dernière version de l’Iphone…. Les vieilles âmes n’en ont que faire. La vieille âme ne voit pas l’intérêt de rechercher des choses que l’on peut facilement lui reprendre. De plus, les vieilles âmes ont peu de temps et d’intérêt pour les choses éphémères de la vie, car elles ont peu de signification ou mettent longtemps avant d’être accomplies.

8 – Vous étiez un enfant étrange, socialement mal adapté

Ce n’est pas toujours le cas, mais beaucoup de vieilles âmes sont plus matures que les enfants de leur âge. Souvent, ces enfants sont étiquetés comme étant « précoces », « introvertis », ou « rebelles », car ils n’entrent pas dans les comportements traditionnels. Habituellement, ces enfants sont extrêmement curieux et intelligents, ils voient l’inutilité de nombreuses choses dites par leurs enseignants et leurs parents, et ils leur résistent passivement ou activement. Si vous pouvez parler à votre enfant comme si c’était un adulte, vous avez probablement une vieille âme entre les mains.

9 – Vous vous sentez vieux

Avant de mettre un nom sur ce que je ressentais, j’ai parfois eu la sensation d’être tout simplement « une personne âgée » à l’intérieur. En principe les sentiments qui accompagnent une vieille âme sont : un sentiment de méfiance du monde, une fatigue mentale, et un calme détaché. Malheureusement, les gens les perçoivent souvent comme des personnes distantes et froides, mais c’est seulement l’un des nombreux mythes sur les vieilles âmes.

Ainsi certaines personnes âgées se décrivent comme étant « jeunes d’esprit » et d’autres qui sont très jeunes se décrivent comme « vieilles d’esprit ».

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/vieille-ame.html

Ames, incarnation, réincarnation

Vieilles âmes incarnées en cette période.

Nous vivons une époque très particulière, en laquelle doit se produire l’élévation des esprits, comme celle de notre système solaire.

De vieilles âmes qui n’avaient pas de nécessité de réincarnation, dont certaines n’ont du reste jamais vécu sur cette planète, se sont incarnées, dès les années 50. Beaucoup se sont incarnées à partir des années 80.

Je sais aujourd’hui être du nombre de ces âmes qui ont un rôle à jouer auprès des autres, tant en cette période d’avant la finalisation du plan divin, que dans la période d’après. D’autres ne montreront leur utilité qu’après, une fois la transformation accomplie.

Les vieilles âmes incarnées en cette époque, ont des caractéristiques qui ne sont pas communes.

1) Très tôt, elles ont une perception des choses qui dérange, avec une maturité intellectuelle précoce, ce qui ne passe pas forcément par la réussite à l’école; leur maturité précoce leur vaut une difficulté à être acceptées par les camarades de classe, et souvent les enseignants ne les aident pas, mais rendent l’enfant porteur d’une vieille âme, responsable du rejet qu’il subit de la part des autres; les vieilles âmes sont donc durant l’enfance, en décalage avec les autres, du fait d’une maturité acquise, et cela leur génère de la souffrance, qui sera mal interprétée, et qui aboutit souvent au repli sur soi pour s’éviter de nouvelles souffrances; ce repli lui-même sera reproché à ces vieilles âmes, et par conséquent, quoiqu’ils fassent, les enfants, jeunes, et plus tard adultes, car rien ne changera, porteurs de vieilles âmes, sont en déphasage avec le niveau moyen d’évolution des individus, ce, toutes classes sociales confondues. Souvent, le enfants et jeunes, porteurs de vieilles âmes, préfèrent la compagnie des personnes âgées, à celles des personnes de leur âge ou de l’âge de leurs parents. Pour échapper aux reproches permanents, au rejet, ces vieilles âmes feront semblants de s’intéresser aux choses plus futiles qui intéressent les autres, mais là encore, ça sonne faux et on les rejette de nouveau. De ce rejet systématique, résulte une grande souffrance; on mesure sa propre différence, qui n’est pas physique, mais une différence d’être, et on sait que c’est immuable

2) Très tôt, elles ont des dispositions nettes à toutes sortes d’arts, comme la musique, le dessin, l’écriture, et des œuvres abouties leur viennent en tête qu’elles ne peuvent que rarement porter à la connaissance d’autrui, leur entourage n’étant généralement pas encourageant en ces domaines. Leur entourage leur demande généralement de la fermer, il n’y a pas d’autres mots, cela dès l’enfance, et ça continue ensuite.

Les vieilles âmes sont donc rejetées par leurs proches, comme elles le sont d’une manière générale. Si elles en ont la possibilité, elles se rapprochent des animaux, des plantes, des arbres, de la nature la moins domestiquée possible, et il faut avouer que notre environnement de béton et d’asphalte, n’ajoute rien de bon pour ces vieilles âmes.

3) Les veilles âmes ont des dispositions à la médiumnité, la voyance, la prophétie même, et cela contribue à les faire rejeter de leur propre famille; les personnes de ma génération, concernées, se souviennent encore des baffes reçues de ce fait. Elles mettent donc de côté tout cela, mais le fait de rejeter ces capacités au lieu de les accepter comme on accepte le don pour la couture ou la cuisine, se retourne contre la personne en déni de soi-même par ce rejet d’un type de capacités considérés comme inacceptables.

4) les vieilles âmes n’aiment pas l’hypocrisie ni la tricherie, si voyant les autres tricher sans être sanctionnés, elles se hasardent une fois à tricher, elles seront aussitôt sanctionnées. C’est un fait éprouvé par toutes les vieilles âmes ! J’ai par exemple le souvenir de ne jamais avoir triché en classe, mais les deux seules fois où j’avais préparé un mini pense-bête à l’intérieur de ma trousse, comme par hasard, le professeur est venu s’asseoir sur le bord de mon bureau, durant l’interrogation… Ceci dit, ayant travaillé, j’eus de bonnes notes. Jamais je n’avais vu le professeur s’asseoir ainsi sur le bord d’une table d’élève, durant une interrogation, et cet enseignant ne pouvait pas savoir que j’avais ce petit papier au fond de ma trousse… Ceci n’est qu’un exemple.

5) Ces vieilles âmes ont très tôt des idéaux, seulement voilà, le cadrage donné aux idéaux, cadrages associatifs, politiques, ne laissent pas souvent place à la liberté de conscience individuelle, laquelle, travaille en permanence, et peut évoluer; ces organismes figent les choses, et assortissent le tout, de bien pensance, de politiquement correct qui les éloigne de fait, de toute possiblité d’approcher de leur idéal ; il en résulte que les vieilles âmes ne peuvent défendre aucun idéal à l’intérieur d’une organisation, puisqu’elles placent au plus haut point, le libre arbitre, clause de bon usage de la parcelle d’esprit divin qu’est la conscience.

6) Sur le plan santé, ces vieilles âmes n’ont pas des pathologies communes, mais des choses « bizarres » qui dépassent la médecine. L’extrême tension qu’ils doivent subir en permanence, tant du fait de leurs proches que du fait social, induit un panel symptomatique atypique. De ce fait, la médecine qui marche chez eux, va de l’homéopathie, à la phytothérapie, en passant par le magnétisme, l’acupuncture, mais certes pas une médecine qui fractionne l’individu ! Les veilles âmes doivent vraiment être vraiment être soignées de façon holistique.

7) Ces personnes sentent bien que leur différence n’est pas là pour rien, et qu’elles ont quelque chose à faire, et elles se demandent comment elles peuvent se trouver dans un monde où leur conscience se sent tellement à l’étroit qu’on dirait un vêtement mal taillé. Tout ce qu’elles vont tenter pour « vivre en ce monde », échouera, tout, sauf ce qu’elles ont à faire de précis, et qu’on peut peut nommer « la mission d’incarnation ». Seulement, cela ne vient pas comme ça, et il faut que toutes les illusions relatives à une possibilité d’intégrer ce monde à la manière de tout un chacun, soient abandonnées, ce qui est tout de même désespérant, pour que la révélation soit faîte, d’une manière souvent peu explicite, et souvent après un évènement traumatique, soit physique, soit psychologique.

Alors, ce sera comme un mur qui se construit brique après brique, les briques surgissant comme par hasar, ici ou là, souvent en des circonstances inattendues.

Dans le même temps surgissent des entraves pour détourner la vieille âme de ce qu’elle doit faire, mais la vieille âme apprend à passer outre, car son but a quelque chose de sacré. Ce n’est pas un choix d’individu, mais un devoir qui gouverne la vie de la vieille âme.

Bref, être une vieille âme incarnée en cette époque, c’est tout, sauf une sinécure !

C’est particulièrement le cas pour ceux qui ont actuellement moins de quarante ans.

Cela demande de se forger une carapace infranchissable, ce qui au fond, sied aux guerriers de la Lumière. Si par le passé j’ai tenté de montrer aux miens une image fictive de « normalité », bien réductrice pour mon âme plus accomplie que la moyenne, et je n’ai pas de complexe de supériorité, ce fut longtemps le contraire à cause de ce qu’on m’imposait, contre ma nature, je suis juste lucide, et j’ai dépassé le « faire semblant », la fausse image qu’on m’imposait de donner, laquelle image fausse ne servit qu’à me déconsidérer davantage, maintenant, je dis : « Je suis comme ça, que cela plaise ou non, et ce n’est pas un crime d’être ce que je suis. »

Mon âme est la mienne, mais pas celle des autres, et chacun doit se situer sur le cheminb d’évolution de son âme, et certains sont déjà plus loin que les autres; celui qui est plus loin pour avoir commencé plus tôt, n’a pas à régresser pour faire plaisir aux autres, en pure perte d’ailleurs, comme je me suis hélas appliquée à le faire en apparence, sur exigences de l’entourage. C’est aux autres, d’accepter le fait même de l’évolution des âmes, qui conduit certaines personnes à être comme je l’étais étant toute petite déjà, de façon native, avec mes dons spéciaux.

Mon évolution au bout d’un long cheminement de souffrances, par rejet de ce que j’étais, me conduit finalement à être ce que je suis, à l’assumer et à le revendiquer,

car JE SUIS .

« Être ou ne pas être, telle est la question. »

Etes vous prêt ?

Nous sommes heureux de pouvoir vous transmettre cette information à travers ce canal transmetteur.

Nous sommes un collectif de guides qui a pour but de vous aider à vous recentrer, à vous mettre dans la bonne énergie dans ces temps de changement et surtout à vivre ces moments dans la joie, comme vous l’aviez imaginé avant de vous incarner ici.

En fait nous voyons de plus en plus de travailleurs de lumière s’égarer, se perdre dans l’attente de ce qui est déjà disponible et nous souhaitons rééquilibrer les choses pour que chacun puisse vivre ce moment exceptionnel comme il se doit, dans la joie et non pas dans l’attente et la frustration.

Comme annoncé dans le titre voici la date de l’événement :

L’événement c’est… maintenant ! Vous êtes en plein dedans.

Ok vous allez nous dire : c’est où ? Je ne vois rien !

Laissez nous vous expliquer et vous le verrez peut être se former devant vos yeux dans quelques instants, en tout cas vous allez certainement le ressentir au plus profond de votre être et vivre ce qui est un moment unique et magique. Un moment que votre âme a décidé de vivre avec une excitation telle que vous ne pouvez même pas l’imaginer.

La première chose qu’il faut bien comprendre c’est que vous ne vivez pas que sur ce plan physique, vous êtes un tout multidimensionnel incarné dans ce corps de chair. Bon ça la plupart d’entre vous le savez déjà mais le ressentez vous vraiment ?

Savoir n’est pas la chose la plus importante, savoir n’est pas vivre, savoir n’est pas ressentir, savoir n’est pas vibrer l’information au plus profond de son être.

Vous le savez mais est ce que vous « sentez » vraiment ce qui se passe en ce moment même dans votre multidimensionalité ?

Ressentez vous cette énergie folle qui vous traverse en ce moment même ?

Ressentez vous cet amour infini vous tomber dessus comme une pluie chaude agréable et si forte que tout déborde autour de vous ?

Alors aujourd’hui nous sommes venu vous l’affirmer, votre être tout entier est en train de vivre cet événement tant attendu. Oui ça se passe en ce moment même sous vos yeux de chair autant que sur les autres plans. Ce qui vous empêche de le vivre en pleine conscience c’est VOUS. C’est votre résistance à accepter ce qui est.

L’événement se déroule en ce moment même. Ouvrez les yeux et surtout ouvrez votre cœur a ce qui est car tout est là.

Certain le vivent déjà, vous pouvez le vivre vous aussi si vous cessez de résister, si vous cessez de l’attendre, si vous cessez d’avoir peur.

Comment est ce possible ? En fait tout est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Aujourd’hui sur votre belle terre chaque personne vit dans un temps différent. C’est a dire que le temps ne passe pas à la même vitesse pour tout le monde. En fait le temps lui même n’existe plus, c’est vous avec votre mental qui le maîtrisez et qui le faites exister dans votre réalité physique.

Comment ça marche ?

C’est très simple, plus vous résistez à ce qui EST plus le temps est présent pour vous et plus il est long. Plus vous vous abandonnez a votre Etreté, plus vous vous tourner vers votre âme et plus le temps se raccourci, en fait le temps disparaît une fois que vous avez complètement lâché prise.

Quand le temps disparaît vous vivez pleinement l’événement tel que vous l’attendez pour certains. Tout se déroule de manière fluide et agréable malgré le chaos apparent qui règne pour ceux qui sont encore dans la résistance.

Vous connaissez déjà cette sensation, en fait quand vous vivez un bon moment et que vous ne mentalisez plus du tout, que vous le vivez tout simplement alors le temps s’arrête et vous avez l’impression que les heures sont des secondes.

Maintenant imaginez que vous laissez complètement votre joie intérieure vous envahir sans aucune résistance à quoi que ce soit, sans aucune attente de quoi que ce soit, dans ce cas le temps va disparaître encore plus vite et au lieu de vivre un événement qui dure des mois ou des années vous allez le vivre en accélère dans le moment présent.

C’est à ce moment la que l’événement tel que certain le décrivent existera pour vous. C’est vous qui décidez de la vitesse à laquelle il va apparaître.

Vous voyez a quel point c’est simple ? On a pas dit facile mais simple 🙂

Maintenant comment faire pour s’abandonner, pour faire disparaître le temps ?

Déjà commencez par accepter ce qui EST. Ne vous mettez pas dans l’attente ou dans la résistance. A ce sujet dès que vous voyez ce mot fuyez ! On ne peut pas être dans la résistance, faire partie d’un groupe de personnes qui veulent résister à ce qui EST et vivre l’événement dans la joie. Résister c’est refuser l’événement.

Réfléchissez un peu, si vous résistez, si vous vous mettez dans l’attente de quelque chose qui en fait existe déjà mais qui se déroule lentement à cause de cette même résistance… C’est illogique et cela vous met dans un sentiment qui n’est pas la joie ! Tout ce qui vous met dans ce genre de sentiment ne fait que retarder ce que vous voulez voir apparaître.

Ensuite recherchez la joie partout tout le temps. Ça veut dire quoi ? Ça veut simplement dire que vous devez rechercher ce qui vous fait vibrer le sentiment de la joie, tournez vous vers cette vibration sans attendre et faites le maximum pour vivre le plus souvent possible ce sentiment.

Ça veut dire que vous devez autant que possible et de plus en plus, laisser tomber toute activité qui ne vous met pas en joie. Vous devez offrir votre confiance à l’univers, à la source pour vous guider et vous donner tout ce dont vous avez besoin.

Vous devez vous abandonner petit a petit mais complètement à la joie, à l’amour. C’est en faisant cela que vous allez voir la magie s’accomplir sous vos yeux de chair. C’est à ce moment là que vous allez voir disparaître le temps et pouvoir vivre cet événement, ce grand changement.

Cela ne veut pas dire que vous devez tout bouleverser en 5 minutes de votre temps dans votre vie, bien que dans l’absolu et si vous êtes capable de l’accepter totalement et sans avoir aucun doute c’est possible mais faites le plutôt à votre rythme, en recherchant tout le temps la joie, en allant dans la direction de la joie, en vivant la joie le plus possible.

Faites de ce sentiment votre GPS, votre chemin à suivre.

Ne cherchez pas à savoir comment les choses vont arriver, décidez simplement de vous mettre sur ce chemin de joie. Quand quelque chose qui ne vous plaît pas arrive dites vous simplement et calmement que vous refusez a l’avenir de vivre ce genre de situation et mettez vous en joie, faites un demi tour vers la joie.

Demandez à vos guides de vous apporter les meilleurs solutions possibles pour que vous puissiez vivre dans la joie et laissez les choses arriver en confiance.

Enfin soyez réceptif et voyez les signes que vos guides, que la source va mettre sous vos yeux. Suivez votre intuition, suivez votre cœur dans vos décisions même si vous ne voyez pas comment cela va tourner à votre avantage.

Faites confiance a la vie qui voit le TOUT et vous guide vers ce qui est le mieux pour vous. Faites totale confiance et laissez la magie opérer, attendez vous à des surprises, attendez vous à l’incroyable car c’est ce qui va se produire.

Plus que jamais vous devez avoir la foi dans le TOUT. C’est la clé, la baguette magique qui va transformer votre vie physique et supprimer le temps.

N’attendez pas ! Ne résistez plus ! Il est temps de vivre l’incroyable. Il est temps de vivre ce retour à la toute puissance et la conscience totale. Soyez joyeux, SOYEZ tout simplement car vous ne pouvez pas imaginer à quel point ce qui va vous envahir est puissant. Vous allez vivre un moment indescriptible, au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer et c’est bien cela que vous êtes venu vivre dans cette incarnation.

Vous vous en souvenez n’est ce pas ?

Tout l’argent du monde, toutes les expériences humaines que vous pouvez vivre ne sont rien en rapport à ce que vous allez vivre maintenant. C’est ça l’événement et c’est maintenant.

N’attendez plus, ne résistez plus. Tout est déjà là et vous attend. Venez faire la fête avec nous, tout est parfait.

Avec tout notre cœur le collectif des guides de l’équilibre et de la joie.

Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci :
« Trouvé sur http://www.legrandchangement.com »

La fusion avec l’âme

Pour le moment, nous sommes « dissociés » de notre âme, c’est-à-dire que notre personnalité, (notre ego) et notre âme sont séparés. Dans un avenir proche, fusionnerons-nous avec notre âme du fait que nous aurons certaines capacités que nous n’avons pas pour l’instant ? Cela arrivera-t-il avec la fusion de l’âme ou cela viendra-t-il tout simplement progressivement ?

Ils me disent :

« Plus vous serez dans l’équilibre, c’est-à-dire centrés en vous-mêmes, plus vous vous serez libérés de toutes les contraintes de votre incarnation, plus vous élèverez votre taux vibratoire, plus vous vous rapprocherez de votre âme.

Votre âme vous parle en permanence. Votre âme est reliée en permanence à votre conscience humaine mais vous ne l’entendez pas ; parfois même elle en est un petit peu « désespérée » parce qu’elle voudrait vous diriger vers des voies moins difficiles pour vous, mais votre conscience humaine a beaucoup d’importance et beaucoup de puissance.

Plus vous vous affinerez, plus vous évoluerez au niveau de votre conscience, au niveau de l’Amour qui est en vous, plus vous fusionnerez avec votre âme.

Vous pouvez fusionner avec votre âme même en troisième dimension.

Que pensez-vous que les grands initiés aient fait ? Lorsque dans l’alchimie, ils ont accompli le grand œuvre, il fallait déjà qu’ils accomplissent le grand œuvre en eux-mêmes !

Avant de pouvoir faire une transmutation, quelle qu’elle soit, il fallait qu’ils fassent leur propre transmutation.

Que veut dire faire sa propre transmutation ? C’est faire la fusion entre la partie humaine, l’âme et une partie de la Partie Divine.

Pourquoi une partie de la Partie Divine ? Parce qu’avant d’accéder à la Partie Divine en totalité, il y a le filtre de l’âme. Tant que vous êtes dans la matière, vous n’avez pas la possibilité d’accéder en totalité à votre divinité, parce qu’elle est trop puissante pour vous. C’est l’âme qui, en fait, vous protège de la puissance considérable de votre propre divinité. Cependant l’âme laisse passer l’immense Amour de votre divinité dans la limite que vous pouvez accepter et l’intégrer dans votre matière et votre conscience humaine.

Faire l’alchimie du corps c’est faire la fusion entre le corps et l’âme, entre l’âme et l’esprit, entre l’âme et le divin, et beaucoup d’êtres commencent à ressentir cette fusion. La séparation qu’il y a entre votre âme et votre corps diminuera de plus en plus parce que vous serez capables de créer le pont qui vous reliera à votre âme parce que vous aurez conscience de sa réalité.

Nous savons que parfois vous entendez une petite voix intérieure. Ne vous êtes-vous jamais posé la question : qu’est-ce que cette petite voix intérieure ? Est-ce mon guide ? Est-ce mon âme ? Est-ce ma pensée ?

Cela peut être tout cela à la fois. Les mises en garde viennent souvent de votre âme, et votre guide est souvent tout proche de votre âme et peut travailler de concert avec elle. Soyez certains que dans un temps très proche, et ce sera absolument délicieux pour vous, il y aura l’unité entre l’âme et la matière, entre la conscience spirituelle de votre âme et la conscience de votre corps de matière, la conscience humaine.

Cela se prépare. C’est déjà « posé » en vous, et avec tout ce qui se passe au niveau vibratoire et au niveau énergétique, cela s’accélérera sauf si de votre part il y a un frein et une non-acceptation de cette fusion entre votre âme et votre corps de matière.

Le rayonnement de l’âme est dans tout votre corps de matière.

Imaginez votre âme comme une petite sphère d’énergie qui a sa propre réalité, et cette petite sphère d’énergie inonde votre corps de matière et se répand partout. Vous pouvez ressentir l’énergie de votre âme jusqu’à la pointe de vos pieds et de vos mains. Elle n’est absolument pas limitée, elle diffuse, elle rayonne sa réalité. Elle n’est pas quelque chose de très dense en énergie qui ne bouge pas, elle est quelque chose de très fluctuant. Elle a une consistance réelle qui peut se répartir dans tout ce que vous êtes au niveau de la matière et au niveau de vos corps énergétiques.

Le fait d’avoir conscience de sa réalité dans votre conscience humaine vous relie avec la conscience de votre âme, la conscience spirituelle.

Tout cela peut paraître bien compliqué, mais en définitive c’est beaucoup plus simple. Nous essayons de mettre mot après mot au niveau de la formulation qu’en fait notre canal, mais comme nous l’avons dit tout à l’heure, pour l’instant les mots sont nécessaires.

Vous verrez à quel point la vie sera plus facile lorsque vous communiquerez au-delà du mot, lorsque vous vous servirez de la parole pour le chant, pour l’expression du son. Vous n’aurez plus à communiquer au travers de la parole, parce que le mot peut être tellement incompris ! Celui qui prononce un mot le fait en fonction de ce qu’il connaît, parfois de son évolution, et celui qui le reçoit le reçoit aussi en fonction de ce qu’il est, de sa compréhension et de son évolution.

Lorsque vous communiquerez par télépathie, il n’y aura plus ce problème, parce que la communication se fera, d’une certaine manière, d’esprit à esprit, et la compréhension sera instantanée. Votre voix, votre verbe seront beaucoup plus consacrés à la beauté du son qui se perfectionnera de plus en plus.

Le son a une grande importance vibratoire. Si vous écoutez s’exprimer chacun de vous, vous trouverez des notes différentes, et même si chacun de vous prononce le même mot, celui-ci aura une fréquence vibratoire différente en fonction de la personne qui aura prononcé ce mot.

Le verbe est sacré. Vous apprendrez cela et vous apprendrez à ne pas prononcer des mots qui n’ont pas d’utilité. Pour l’instant, chez vous, humains, il y a beaucoup de mots inutiles et beaucoup de perte d’énergie au travers de tous ces mots inutiles.

Pour l’instant il en est ainsi. C’est votre fonctionnement, c’est votre apprentissage, et tout se mettra très bientôt en place différemment ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Pourquoi décidons nous de s’incarner

Les papillons et les fleurs

Pourquoi des êtres de lumière si immenses et glorieux ont-ils décidés de venir sur cette planète où règnent le chaos, la misère et la guerre ? Pourquoi choisir de se trouver limité, engoncé dans un corps physique soumis aux lois de l’apesanteur, à la vieillesse, la souffrance, la maladie et la mort ? Pourquoi délaisser un univers d’amour et de lumière pour venir se vautrer dans la fange par oubli de sa véritable nature, franchir les voiles de l’obscurité, être rempli de ténèbres et vivre dans la pauvreté, la misère, subir les injustices et être témoin de toutes les destructions, les violences, les abus et l’inconscience de l’humain ?

C’était le genre de questions que je me posais quand je n’avais pas encore trouvé l’amour à l’intérieur, quand j’ignorais encore le sens de ma valeur, quand je souffrais de me sentir impuissante. Quand je croyais que l’amour ne pouvait venir que de l’extérieur, que j’attendais qu’enfin un humain reconnaisse ma valeur, que la source père mère vienne me crier que j’étais son enfant chérie, aimée au-delà de tout.

Plus je retrouve ma capacité d’aimer, plus je m’accepte telle que je suis et plus mon regard change. En acceptant de prendre mes émotions en charge, en cessant d’accuser l’autre de mon malheur, je retrouve ma souveraineté et le souvenir de qui je suis en vérité. La raison d’être de mon âme, son désir de venir et ses choix de vie.

Plus j’accepte et valide mon parcours, mon passé, mon présent, mes défauts, mes faiblesses et chéris mes imperfections et plus je retrouve le sens de ma mission. Il ne s’agit pas de subjuguer les autres en affirmant être un humain divin, de gagner l’estime de soi par sentiment de supériorité, en mettant en avant le fait que je puisse communiquer avec des entités, avec mes anges, mes guides, avec le Christ ou des maîtres ascensionnés, puisque chacun a accès à ces êtres qui sont des énergies que nous pouvons activer par notre choix d’aimer. Le seul intérêt de retrouver sa véritable identité, c’est de pouvoir ouvrir son cœur et réaliser enfin la mission commune à toutes les âmes qui choisissent de s’incarner : être l’amour et la lumière.

Quand nous sommes dans le monde des âmes, notre proximité avec la source, l’amour de celle-ci est si présent en nous, que nous ne doutons pas une seconde d’être totalement aimé. Notre être tout entier vibre dans l’amour et la lumière et nous avons une connaissance pure de ce que nous sommes et de ce qui nous entoure. Nous ne savons pas ce que sont le jugement, l’accusation, la critique ni le bien et le mal. Nous sommes totalement innocents mais il nous manque l’expérience, la connaissance de ce qu’est l’amour dans la chair. Nous ne savons pas nous aimer à partir de nous-mêmes, de l’intérieur, nous n’avons pas le sens de notre valeur, la question ne se pose même pas. Nous ne savons pas ce que c’est que de vivre séparé de la source et ne pouvons donc pas choisir réellement le chemin que nous voulons suivre. Au niveau de l’âme, nous sommes limités à ce que nous vivons et même si la connexion à la source est indubitable, nous n‘avons pas toute la sagesse de nos « parents ».

Nous venons sur la terre pour comprendre ce que c’est que d’exister par soi-même, d’incarner l’amour et de le faire par choix. Pour ces raisons, nous venons expérimenter la dualité et l’oubli afin d’élargir notre cœur et notre conscience. Avec le soutien de la présence, un corps de matière est créé et un plan de vie est décidé afin de manifester l’amour et la lumière, l’essence de la source de façon singulière, à partir de notre propre cœur, notre propre présence divine, pour enrichir et rendre autonome notre aspect divin individualisé. Nous devons trouver l’autonomie affective, nous valider par nos choix, nous aimer volontairement et plus seulement parce que nous sommes reconnus et aimé par la source.

Une fois sur cette terre, nous gardons le contact avec le divin que nous sommes, avec notre âme qui est « l’intermédiaire » entre la personnalité et le divin. La somme de toutes nos incarnations, un genre de bibliothécaire qui a enregistré toutes nos expériences, en même temps que notre lien par le cœur, au divin, à la source. Celles-ci sont inscrites dans tous nos corps et selon nos choix en tant qu’humain nous activons différents « programmes » correspondants aux fréquences vibratoires choisies et portées.

Lorsque nous acceptons tout ce que nous sommes en tant qu’humain, nous activons la puissance de l’amour et de la lumière qui sont en nous et nous mettent en contact directe avec l’âme et le soi supérieur. Chaque défaut accepté, chaque pardon effectué, chaque attention portée à l’enfant intérieur, qui est une part de soi portant nos blessures et nos souffrances, ouvre un peu plus notre cœur et invite le divin à y entrer. Quand nous accueillons une émotion avec amour, acceptation, celle-ci laisse pénétrer en notre corps physique, en tous nos corps, l’amour et la lumière, le divin que nous sommes qui peut alors guérir nos blessures.

Mais nous devons choisir cet accueil, nous devons prendre conscience de la valeur de l’amour, de sa puissance pour que cette énergie rayonne en nous et jusque dans notre âme, validant et guérissant ainsi les expériences passées.

Le seul fait de choisir suffit à la grâce de se manifester et en cela il n’y a pas d’effort à faire mais juste à agir en conscience. Pour reconnaître le divin en soi, il nous faut accepter l’humain.

Vous êtes vous demandé pour quoi le Christ une fois ressuscité, n’est apparu qu’à quelques uns de ses disciples ? Que serait-il resté dans les mémoires si tout le monde l’avait vu dans sa gloire ? Un sentiment d’adoration, une idole de plus à qui se soumettre, un héros à copier, à jalouser, à envier. Le sens de son message c’est juste l’amour. L’amour de soi, qui permet la reconnaissance de sa vraie nature, de devenir souverain et amène à aimer les autres pareillement. Il a enseigné que c’est en redevenant comme des enfants que nous trouverions le Royaume des cieux parce qu’un tel être est spontané, vrai, dépourvu d’ego tout en ayant un sens de lui-même qu’il exprime au travers de ses émotions, en vivant tout ce qui le traverse, sans jugement. Il n’a pas peur d’être lui-même, il ne doute pas d’être aimé ni aimable puisqu’il s’accepte dans tout ce qu’il est. Il incarne véritablement l’amour mais il ne sait pas vraiment pourquoi, il agit par « instinct », par cœur, par intuition. Il sait une chose, c’est qu’il est là pour aimer, grandir, apprendre et être heureux de vivre, il peut donc aimer les autres sans se comparer, sans compter.

Quand nous grandissons, nous pouvons alors associer notre mental à nos émotions et à l’amour que nous sommes. Et c’est par nos choix, que nous devenons conscients et retrouvons la connaissance de l’amour et de la lumière que nous sommes en vérité.

Ce n’est plus seulement notre intuition, notre cœur qui exprime l’amour mais notre conscience qui choisit de l’incarner. Nous sommes alors complet, ayant unifié le cœur et la conscience, le divin et l’humain, l’âme et la personnalité, le masculin et le féminin, nous incarnons la source dans tous ses aspects, volontairement.

Inelia Benz

Vivre sa mission de vie

Comment avoir le courage de se lancer dans sa mission de vie ?

L’Humanité est en train de vivre une période d’éveil sans précédent. Partout dans le Monde les consciences s’éveillent sur tous les dysfonctionnements qui sont depuis trop longtemps présents dans nos sociétés. Nous ouvrons les yeux sur les manipulations médiatiques et gouvernementales qui cherchent à nous contrôler. Nous ouvrons les yeux sur les insanités de l’industrie alimentaire et sa volonté consciente de nous intoxiquer au quotidien avec des produits toujours plus toxiques et chimiques, ce qui a pour but de dérégler totalement notre organisme, perturber notre ADN et donc notre système immunitaire et par conséquent notre capacité toute entière à élever notre conscience au-delà des simples 5 sens physiques très limités, ne nous permettant pas d’accéder à notre vraie nature et de s’y reconnecter. C’est pareil pour l’industrie de la Santé qui contribue dès notre naissance à nous rendre malades, faibles, et donc manipulables avec l’injonction toujours plus grande de vaccins dès notre plus jeune âge (et donc de fortes doses encore une fois de produits chimiques et ce à un âge où nous construisons justement notre système immunitaire ce qui le perturbe fortement). L’industrie de la musique et du divertissement n’est plus qu’une gigantesque machine à dollars avec des « modèles » toujours plus débauchés, pervertis et prônant l’inconscience auprès de la jeunesse. Beaucoup d’entre nous ressentent que quelque chose ne tourne pas rond, que nous sommes allés trop loin, que les valeurs humaines ont totalement disparu de notre quotidien et que ce n’est plus possible de continuer à tolérer la direction que ces manipulateurs de l’Humanité voudraient nous faire prendre.

Mon précédent article, « les 21 symptômes de l’Éveil spirituel », a été massivement repris un peu partout sur internet. C’est bien la preuve que nous sommes nombreux à vivre ces « symptômes », à nous éveiller et à vouloir agir pour que tout cela cesse enfin, pour qu’un nouveau Monde puisse émerger. La fin du monde a bien eu lieu fin 2012. Mais ce n’est pas l’apocalypse comme on l’imaginait, c’est simplement la fin du Monde tel qu’il existait auparavant et ce depuis des milliers d’années, vers un nouveau monde plus éveillé, grâce à l’éveil des consciences qui se produit massivement depuis 2013 et maintenant en crescendo.

Si vous lisez cet article, c’est que probablement vous aussi vous vivez des énormes perturbations intérieures. Votre réalité change chaque jour, vous avez l’impression d’être une nouvelle personne qui a de nouveaux yeux et qui perçoit soudainement tant de choses dont elle n’avait pas conscience avant. Vous faites la connexion entre toutes ces choses que vous perceviez depuis petits, mais que vous avez tant refoulé. Vous repensez à toutes ces fois où l’on vous a pris pour un fou ou pour un inconscient, ou tout simplement pour quelqu’un de « stupide », alors que maintenant vous comprenez ce que tout cela voulait dire. Vous ne vous étiez pas trompés. Tout cela existe vraiment, toutes ces choses que vous ressentez et vous en avez la preuve chaque jour qui passe maintenant, parce que vous êtes guidés vers les personnes que vous deviez rencontrer pour continuer à activer votre conscience encore et toujours plus haut. Vos intuitions sont décuplées, vous avez même l’impression que c’est même carrément votre corps et votre cœur qui vous parlent maintenant, et vous ne supportez plus rien qui proviennent du mental / égo, tous ces vieux schémas de pensée qui sont tant responsables de l’état catastrophique de la vie humaine aujourd’hui dénuée de toute compassion, profonde connexion et surtout, dénuée de toute spiritualité.

La spiritualité n’est pas qu’un simple mot qui fait « joli » ou qui fait « peur » pour ceux qui ont encore la tête sous terre. La spiritualité c’est comprendre la vraie nature de l’Être humain et qui nous sommes réellement, au delà de cette dimension physique et extrêmement limitée. Nous ne sommes pas notre prénom, notre nom, notre âge, notre race, nos statut, notre travail. Et vous l’avez bien compris raison pour laquelle vous ne supportez plus « votre vie d’avant » que vous avez toléré pendant trop de temps maintenant. Vous ne supportez plus d’aller au travail et de vous retrouver avec des personnes qui ne sont pas du tout dans la même énergie et la même vibration que vous, (pas sur la même « longueur d’ondes »), à donner tout votre temps et votre énergie à des individus ou une société qui ne représente même pas les valeurs que vous voulez voir dans le Monde. Vous ne supportez plus de ne pas pouvoir être vous-même, de mentir et surtout de VOUS mentir, en souriant à tous ces gens à qui vous n’avez pas envie de sourire, en prenant ce métro alors que vous n’avez qu’une seule envie : partir faire le tour du monde en sandales, avec votre sac à dos, vous reconnecter à la nature, et vivre de VRAIES choses, pas cette mascarade dans laquelle on essaye de vous modeler depuis l’enfance.

Vous ne la supportez plus cette mascarade car elle est devenue trop grotesque à vos yeux et maintenant vous sentez que vous voulez vous créer une autre réalité, la réalité dont vous avez vraiment envie, pas la réalité que l’on se créé par défaut, parce que l’on nous a forcé à suivre un certain cursus scolaire à l’école, pour « faire bien », ou « qui avait des débouchés » selon la conseillère d’orientation. Mais que connait la conseillère d’orientation sur le chemin de vie de notre âme ? Sur les raisons de notre incarnation ici sur Terre et surtout en CETTE période d’éveil des consciences à échelle planétaire ? Bienvenue dans l’engrenage : devenez ce que dont la société « a besoin » – et non qui vous êtes réellement et ce que vous avez réellement à apporter au Monde. Devenez un simple pion noyé dans la masse et non l’être aux capacités uniques et exceptionnelles que vous êtes. Vivez dans la peur de l’insécurité toute votre vie comme cela nous serons sûrs que jamais vous n’oserez quitter ce travail que vous détestez de toutes vos tripes (ou que vous avez tellement appris à accepter que vous ne vous rendez même plus compte à quel point vous le détestez et à quel point il est tout l’inverse de Vous !) pour partir poursuivre vos passions… passions qui ne sont que le reflet de notre mission de vie et des directions que notre âme voudrait que nous prenions. Mais à la place, nous préférons rester dans la « sécurité » ou le « connu »… poursuivre ses passions, on nous dit tellement que c’est utopique depuis qu’on est petits. C’est pour les rêveurs ça, les insouciants ! Ceux qui n’ont pas les pieds sur terre ! Les marginaux ! Tous ces gens qui ne veulent pas faire un « vrai travail » !

Oui, car faire un « vrai travail », c’est faire un travail qui n’a souvent aucun sens d’un point de vue humain ou évolutif pour notre âme, dans un endroit que bien souvent nous détestons, avec des gens que bien souvent nous détestons, en faisant des tâches que bien souvent nous détestons. Il y a bien longtemps que j’ai décidé que plus jamais je ne voudrai faire un « vrai travail ». Ce n’est pas un « vrai travail », c’est la mort lente de tout notre être, c’est la consumation de notre vie et de notre énergie à petit feu, emmenant avec nous tous nos rêves, notre innocence, et souvent même au passage nos profondes valeurs… « parce que tout le monde fait comme ça » et parce « qu’on l’a toujours fait ».

Mais maintenant vous savez. Vous savez que vous voulez autre chose. Vous êtes conscients de la manipulation des consciences dans laquelle vous avez été embrigadés. Vous sentez cette autre réalité, qui s’ouvre là sous vos yeux, et que peut-être que personne d’autre dans votre entourage n’arrive à voir. Mais vous n’arrivez plus à décrocher vos yeux de cet autre Monde. Vous ne voulez plus retourner dans l’ancien monde, il est trop noir, trop sale, il n’a aucun sens. Mais vous avez encore peur. Car vous vous trouvez à un carrefour. Et vous devez faire un choix.
D’un côté (derrière vous) vous avez votre ancienne vie. Celle que tout votre être et tout votre corps et toute votre âme vous demandent de fuir, mais pourtant parfois vous continuez à douter. Vous cherchez les réponses ailleurs, chez les autres, dans les livres (et c’est normal), alors que la réponse vous l’avez déjà en vous. Vous savez que vous ne voulez plus de cela. C’est votre mental / égo qui ne vous pas que partiez, et peut être même vos proches, amis, conjoint qui vous retiennent dans leur énergie, cette énergie qui ne vous convient plus, qui ne résonne plus avec vous. Vous hésitez, parfois vous avez envie de revenir en arrière car c’est trop douloureux d’être à ce carrefour. Vous êtes seuls au milieu de nulle part, avec juste des choix terrorisants, que personne d’autre ne peut comprendre ni faire à votre place. Vous n’avez pas le choix : vous devez faire un choix ! Le retour à l’inconscience et dans la matrice est parfois tentant, car on évite ainsi tout : les remises en question, les confrontations, les jugements des autres. Sortir de la matrice c’est s’exposer en pleine place publique, et aucun humain n’aime cela.

Dispersions

A droite et à gauche il y a ce que j’appelle les « dispersions », ces choses qu’on va faire ou qu’on est tenté de faire pour ne pas avoir à aller vraiment là où on voudrait pourtant aller (car cela demande trop de courage et trop de choix difficiles). On essaye de trouver des « compromis » entre les deux, en trouvant peut être un « autre travail normal » qui serait « mieux », pour changer de collègues ou de patron, ou changer de ville… Ou alors se disperser dans les amis, les sorties, les masques que l’on porte pour éviter de montrer qui nous sommes réellement, certaines addictions, pour éviter de prendre LA décision.. car cela fait trop peur… Mais au fond de nous nous savons que nous continuons de nous mentir, car quelque chose nous appelle, mais qu’est ce que ce quelque chose ?!

Vraie Mission de Vie

Ce quelque chose c’est notre mission de vie. Quand on ose avancer sur ces petits pas rouges, là c’est tout notre corps qui tremble. Il tremble de peur mais en même temps il tremble d’extase rien qu’à l’idée d’y penser. Il est terrorisé mais en même temps il trépide. Il ne tient plus en place, rien qu’à l’idée de VRAIMENT faire ce qu’il voudrait faire, il n’en dort plus la nuit, il ne pense qu’à ça, ne vit plus que pour ça. Comment connaître sa mission de vie ? Tout simplement se demander ce qui nous fait vibrer. Qu’est ce que vous pourriez faire gratuitement tellement cette chose vous passionne ? Ou si l’argent n’existait pas, que feriez-vous ? Pour moi la réponse est simple, pour les deux questions la réponse est : je ferai exactement ce que je fais aujourd’hui. J’ai donc la réponse que je suis dans mon chemin de vie, que j’accomplis ce pour quoi je suis venue ici (sachant qu’il y a des échelons dans nos missions de vie, elles peuvent commencer par un domaine et finir dans un autre et/ou évoluer et cela sera quand même notre mission / chemin de vie).

Demandez-vous : Quels sont les sujets qui vous font le plus réagir dans le monde ? Quelles sont les choses que vous aimeriez dire au Monde ? Quelles sont les choses que vous pourriez transmettre / apprendre aux autres pour les aider ? Quel est votre unique talent que vous pourriez apporter au Monde ? Quelles sont les choses qui vous font le plus vibrer sur Terre ? Les sensations et les moments ? Par exemple, pour moi, c’est quand je sens que j’ai impacté la conscience de quelqu’un vers le positif. C’est la sensation qui me procure le plus de bonheur au Monde. J’ai donc la confirmation que je suis bien dans ma mission de vie puisque c’est exactement ce que je fais avec mes articles et mon « travail » (qui n’est pas pour moi un travail puisque j’aime le faire, c’est tout simplement moi, c’est ma Vie, et c’est comme cela que nous devrions tous nous sentir !).

Une mission de vie « non conventionnelle »

Alors, si votre « joie » et votre « passion », c’est de faire de la pâtisserie, cela ne sera pas bien compliqué, dans le sens que c’est un domaine accepté par tous et mis à part peut être les obstacles éventuels familiaux ou financiers, c’est un chemin de vie qui entre tout de même parfaitement dans les « conventions ».

Mais… si votre mission de vie est de lutter contre la pêche illégale de requins, parler ouvertement de spiritualité, de complots, d’extra-terrestres, de devenir Medium professionnelle, passeur d’âme ou militer pour la fermeture des abattoirs, là vous savez ce qui vous attend. Tout ce qui est « hors de la matrice » et « non conventionnel » demande énormément de courage à assumer. Vous avez déjà remarqué que vos proches vous trouvent bizarre parce que vous avez arrêté de manger de la viande, ou que vous vous êtes mis au yoga ou à la méditation. Certains se moquent de vous ou même s’inquiètent pour vous ! Ils pensent être gentils en faisant cela (« je m’inquiète pour toi, j’espère que tu n’as pas été endoctriné dans une secte ? »).

Réalisez l’ironie ! C’est celui qui va tous les jours au travail comme un robot, qui boit le soir en rentrant pour oublier sa journée, qui attend toute l’année ses 3 semaines uniques de vacances l’été (le seul moment de l’année où il a l’impression de vivre) et qui passe sa vie sous médicaments, qui pense que celui qui fait le tour du monde en sandales et qui mange des fruits bio fait partie d’une secte. Il faut comprendre que celui qui est dans la secte verra tous ceux qui sont hors de la secte comme des fous et c’est justement ça le pouvoir de la manipulation mentale. Faire croire que tout ce qui est en dehors de la vraie secte, est une secte.

Mais qu’y a-t-il de pire ? Continuer à se mentir à soi-même et se détruire intérieurement ou avoir le courage d’affirmer ce en quoi l’on croit, et devenir enfin libres ? Libre du jugement des autres ? Libres de mener sa vie enfin comme on le souhaite, selon nos propres règles et nos propres couleurs ? Et surtout nos propres valeurs sans plus jamais se laisser corrompre ou se taire sur ce que nous n’acceptons pas ?

Mais encore une fois, pour en arriver là il faut avoir eu le courage de traverser la route. Car même une fois qu’on a le courage de se diriger vers sa mission de vie, c’est toute une armée d’obstacles que nous allons rencontrer sur notre route ! Il faudra toujours garder le but final en tête, qui est la reconnexion avec qui nous sommes vraiment et ce que nous sommes réellement venus faire ici.
Aucun de ces obstacles ne mérite que nous continuions à nous mentir à nous-mêmes. Aucun de ces personnages ni ce qu’ils représentent ne mérite que nous continuions à vivre autrement que selon notre propre vérité. Quand nous serons sur notre lit de mort, que regretterons-nous le plus ? Posez-vous la question dès maintenant. Vous ne regretterez jamais d’avoir écouté votre cœur et vos intuitions, mais vous regretterez toujours de ne pas avoir eu le courage de le faire.

Et au delà des regrets, ne perdons plus de temps. Si vous lisez ce blog c’est que vous avez certainement une grande mission à réaliser pour le Monde, ce Monde qui est en train d’ascensionner et de se transformer présentement. Tout ce qui est considéré comme « fou » ou farfelu (la spiritualité, le véganisme, les extra-terrestres, les autres dimensions, etc…) sera la réalité de demain. Alors n’ayons pas peur d’être des pionniers, d’être des représentants de ce que nous voudrions tant voir dans le Monde. Chaque personne qui se « lance » est un exemple et un tremplin énorme pour les autres, et notre nombre augmente de jour en jour. Pensez à ce que vous ressentez quand vous rencontrez quelqu’un qui est vrai et qui vit sa vérité. Que ressentez-vous ? comme une bouffée d’oxygène n’est ce pas ? Et bien devenez cette bouffée d’oxygène pour les autres. Vous ne perdez rien, vous avez tout à y gagner. Rien n’est plus beau que de pouvoir se regarder dans le miroir et de se dire que l’on vit la vit que l’on souhaite, en alignement avec nous-même, celle qui nous fait vibrer et qui respecte absolument toutes nos valeurs. Une vie en accord avec notre cœur et avec notre âme, en connexion totale avec notre « higher self », notre conscience supérieure, dans l’authenticité, et la vérité, notre vérité.

Mais ce n’est pas fini. Une fois que vous aurez fait ce pas, que vous aurez eu le courage d’avoir traversé la route pour vous lancer dans votre mission de vie, c’est toute une autre réalité que vous allez découvrir. Après, c’est l’univers tout entier qui sera à vos côtés pour vous épauler. Parce que maintenant vous faites partie des courageux qui sont sortis de la matrice, et maintenant vous êtes reconnectés à qui vous êtes réellement. Et c’est vraiment là que votre vraie vie va commencer. Accrochez votre ceinture.

Laura Marie

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :