Améliorer sa relation à l’argent

La richesse financière n’est pas un luxe, c’est simplement le résultat d’un état d’esprit positif qui accepte la notion d’abondance énergétique illimitée et lui permet de s’installer dans sa vie matérielle.
Elle est possible pour chaque être qui lui donne l’autorisation d’entrer dans sa vie, et pour cela, il y a des règles à comprendre et des attitudes à respecter, pour accepter cette manne monétaire d’échange. En voici quelques-unes :

1/ Comprendre que l’argent en lui-même est une énergie neutre. Que c’est uniquement son utilisation qui apporte paix ou angoisse, bonheur ou malheur et que chacun fait ses choix en accord avec sa conscience.

2/ Que la richesse ne rend ni honnête ni malhonnête. Cette qualité ou ce défaut existent déjà chez les hommes, riches ou pauvres. La netteté est un choix qui crée le paradis ou l’enfer intérieur.

3/ Qu’il est aussi facile de gérer beaucoup d’argent que le manque d’argent et qu’il peut être plaisant de payer des impôts en partage pour aider toute la société.

4/ Que le fait d’être financièrement aisé libère de beaucoup de soucis et permet de réaliser ses rêves de générosité avec joie. Qu’il est plus facile d’aider à des grandes réalisations quand le flot de l’argent coule abondamment.

5/ Que faire circuler l’argent est un jeu énergétique tout comme la respiration est le jeu du souffle divin et que bloquer l’argent par peur de manquer crée un barrage énergétique et qu’il est important d’avoir la foi dans sa circulation permanente. Le surplus divin existe.

6/ Qu’il est important de s’écouter parler et penser à propos de l’argent et de rectifier rapidement tout ce qui est contraire à l’abondance tel : c’est trop cher, je ne peux pas me le permettre, c’est ‘dispendieux’… remplacer par : Je mérite, j’ai le droit, je me donne l’autorisation, merci abondance infinie.

7/ Qu’acheter double la valeur à chaque fois. Une fois pour celui qui vend, une fois pour celui qui achète. Payer une facture est honorer une autorisation d’avoir.

8/ Plus l’on donne avec liberté et spontanéité, joie et amour, et plus l’on reçoit. Il est important de commencer à donner pour recevoir, tout comme l’on amorce une pompe a eau avec un peu d’eau et que l’on pompe parfois avec une sensation de vide, avant de voir la source couler en abondance.

9/ Qu’il est important de remercier et de se réjouir de cette richesse qui arrive et se manifeste, même si elle n’est pas encore effective. Un chêne ne pousse pas en 15 jours. Il est important de donner du temps au temps, tout en visualisant et se réjouissant que le résultat est en train d’arriver. Et surtout accepter de mériter !

10/ Qu’il y a des opportunités partout pour augmenter ses revenus et que l’énergie répond à la fréquence émise. L’être intérieur supérieur se réjouit de pouvoir vivre avec facilité dans la matière. Il est donc important de prendre un temps de méditation pour se relier à sa Présence et lui demander d’attirer les meilleures occasions pour s’enrichir en donnant son meilleur.

11/ Qu’il faut parfois beaucoup de temps pour libérer les blocages et du courage pour continuer d’avancer vers son but d’enrichissement, dans le désert des dettes ou du manque mais que le milliard de grains de sable est le signe d’une abondance illimitée et qu’il y a des oasis régulièrement pour tenir sur la route. Et au bout du désert… l’océan infini.

12/ Qu’il est important d’avoir une vision et de la garder quoi qu’il arrive. Un plan de vie qui permet à l’énergie de construire dans la matière et que ce plan se nourrit par des images, de la visualisation et la fréquence joie de la réussite.

13/ Que tout ce qui est aimé est attiré… et tout ce qui est détesté, craint ou rejeté est repoussé. Tout est en soi. Chaque croyance qui limite cette possibilité, limite l’accomplissement de l’énergie.

14/ Qu’il y a de vrais spécialistes pour aider les riches et qu’il devient facile d’aider d’autres personnes à travailler et s’enrichir à leur tour.

15/ Que la source éternelle de l’énergie cosmique est complètement en accord avec la notion de richesse et qu’il n’y a aucune punition céleste pour les riches, pas plus que pour les pauvres. Ce sont uniquement les pensées humaines limitées et formatées qui font les jugements de valeur et créent les blocages.
Il en est fait selon la foi de chacun.

Pour certains, 1000 est beaucoup, pour d’autres 10000, pour d’autres 1 million et d’autres 1 milliard…
Pour l’énergie qui créée les univers, et qui est en chacun de nous, il n’y a aucune limite.

Nous vivons dans notre monde limité. Il ne tient qu’à chacun d’ouvrir ces limites en fonction du désir profond et de l’acceptation de vivre ses nouveaux choix en paix et dans la grâce.

Que le meilleur soit !
Joéliah

Image : Droit d’auteur: primus1 / 123RF Banque d’images

Publicités

Blessures émotionnelles et argent

Comme je le dis souvent, entre l’être et sa réalisation se trouvent nos blessures. S’il existe une étape qui peut transformer complètement votre vie, c’est celle de nous libérer de nos blessures du passé.

J’insiste sur ce thème, car il ne lui est souvent pas donnée la place qu’il mérite.

Nous sommes complètement façonnés par nos blessures, nous ne sommes pas nous blessures, mais elles sont tendance à nous diriger, a nous influencer, a nous guider.

Je voudrais vous démontrer l’influence de nos blessures dans notre vie, en prenant un sujet comme l’argent

Partant de cet aspect financier, je souhaite démontrer l’importance des blessures, en analysant l’impact qu’elles ont sur notre compte en banque.

LA RELATION A L’ARGENT

Selon certaines enquêtes, l’argent est un des 2 sujets qui intéresse le plus les gens de la planète avec celui du couple.

La conscience du manque, de l’insuffisance, de l’insécurité, de la mauvaise gestion, etc…, sont des problèmes liés à l’argent. Ils mobilisent et polarisent une somme incroyable d’énergies et d’émotions en vous.

Initialement, l’argent est seulement une énergie neutre et pratique. Il a été créé pour faciliter les échanges. Puis il s’est converti en cœur de bataille, le nerf de la guerre, le provocateur de nos démons internes et a perdu cette neutralité.

En effet, la manière dont nous gérons l’argent, notre relation à lui, nous parle de nous-mêmes, de nos blessures, de nos croyances… Quel miroir !!!

Pour illustrer cela clairement, je vais expliquer la relation de chacune des 5 blessures avec l’argent.

LES FREINS DANS LA RELATION ENTRE L’ARGENT ET LES BLESSURES

Blessure : Le Rejet – Masque : La Fuite

A cause de la nature de la blessure, ces personnes fuient les responsabilité, et ont fréquemment peur de l’argent.

Surtout dans les milieux spirituels, elle se compense avec des pratiques spirituelles plus « profondes ». Beaucoup utilisent la méditation comme échappatoire et comme un moyen de fuir la réalité du monde. Ils se plaignent de ne pas avoir de l’argent pour leurs projets. Mais en réalité ils la fuient, à des niveaux différents bien évidement. Ils se trompent eux-mêmes sur ce thème, comme le fugitif qui fuie la réalité.

L’argent est très « terre », il est un symbole très fort de tout ce qu’ils cherchent à éviter, c’est-à-dire l’incarnation, la matérialisation. Mais quand par nécessité les choses doivent être assumées, qu’ils réalisent que l’argent leur manque, ils souffrent et sentent que la vie est dure. Ce type de personnes ne s’occupe pas de l’argent, mais ceci est normal : l’argent représente toute la sphère du premier chakra. Le rejeté est quelqu’un qui, comme je l’expliquais dans ma conférence sur les blessures, « croie ne pas avoir droit à la vie », et l’argent est bien trop matérialiste à son goût.

SUGGESTION :

Pour ce type de blessure, plus que pour toute autre, il est suggéré de s’occuper de tout ce qui représente l’incarnation, le corps, la nourriture, la sensualité, les relations, et bien entendu, l’argent.

Blessure : Abandon – Masque : Dépendance

Frein concernant l’argent : le manque d’autonomie. Les abandonnées ont tendance à être entretenus, la femme par son compagnon, les hommes par leur père ou vice-versa. Ils cherchent par-dessus tout la sécurité dans le couple. Ainsi auront-ils tendance à chercher un partenaire riche, sur laquelle ils peuvent s’appuyer, mais ils ne s’occupent pas de développer en eux-mêmes leur indépendance financière.

Dans ce cas, l’argent représente un des facteurs qui le lie à l’autre. Ils ont des difficultés à demander. Ils attirent des situations dans lesquelles ils se sentent impotents, sans voie de sortie. L’abandonné est le plus « victime » de toutes les catégories de blessures. Il fait tout pour attirer inconsciemment la pitié des autres afin d’être aidé. Il est souvent victime de tromperies, se fait avoir, subit des incompréhensions, des ruptures, etc…

Il a des difficultés pour entrer dans la logique de l’argent, se sentant dépassé par ce système qu’il considère comme froid, sans les émotions qu’il recherche tant. Il se sent invalidé, et comme il est tragique et romantique, il s’invente des scénarios mentaux qui parfois s’éloignent de la réalité. Il est indécis, a des difficultés à prendre des décisions et à s’affirmer.

SUGGESTION : Chercher l’autonomie et la développer, aidé dans un premier temps peut-être par un coach, simplement pour se lancer.

Blessure : Humiliation – Masque : Masochisme

Frein concernant l’argent : Précarité. De toutes les blessures, leurs détenteurs attirent plus fréquemment des situations rocambolesques, difficiles, extrêmes, où ils peuvent connaître de sérieuses difficultés économiques, dans lesquelles ils se sentiront honteux d’eux-mêmes.

Ils le font de manière à se punir eux-mêmes et parce qu’ils croient ne rien mériter de bien. L’argent est une manière de s’auto-torturer, ou parce qu’ils n’en ont pas et ils se culpabilisent et s’arrangent pour se mettre « hors-jeu » du système, paiement en retard, chèque sans fond, évasion d’impôts, pouvant gagner ou tout perdre, ou travailler pour peu de revenu, ou parce qu’ils ont de l’argent et ils trouvent les moyens de ne pas en profiter, sont incapables de se stabiliser financièrement, se laissent abuser économiquement, prêtant sans que cela ne soit rendu, travaillant sans salaire, se faisant tromper.

Tendances à l’auto-sabotage, bien que celle-ci soit présente dans toutes les blessures

L’argent, quand ils en ont, au lieu de leur donner de la liberté, les emprisonne.

SUGGESTION : Travailler le mérite et la dignité

Blessure : Trahison – Masque : Contrôle

Frein concernant l’argent : Contrôlant les dépenses et, inconsciemment, les entrées d’argent, ce type de contrôle tend à créer un manque de fluidité, de liquidité, ce qui est un synonyme de l’argent.

Ils leur est nécessaire de savoir ce qui va se passer, de tout prévoir : Qui, où, quand, comment ?, ce qui dénote son manque de confiance dans la vie et sa perfection, dans le futur et la synchronicité qui s’actionnent lorsque nous vivons harmonieusement.

Ils souffrent fréquemment de sentiments d’insécurité, d’angoisse. Ils prévoient en excès, ont des difficulté à accepter des sorties et des solutions, surtout celles qui ne viennent pas de lui. Difficulté à recevoir, trop d’orgueil pour demander

En cas de trahison, il lui arrive de se comporter de manière impulsive en se coupant des personnes ou des institutions pouvant l’aider.

SUGGESTION : Travailler la confiance en soi, dans les autres et dans la vie, se fluidifier, s’affranchir du résultat, lâcher prise.

Blessure : Injustice – Masque : Rigidité

Frein concernant l’argent : Avare, il cherche toujours à être juste avec l’argent, avec plus ou moins de succès, donnant à chacun ce qu’il a gagné.

Manque de flexibilité et d’imagination pour obtenir des solutions, limitation permanente des gains, psychorigide, sentiment de rébellion contre le système financier qu’il considère comme injuste et qui profite de lui en tant qu’individu.

Comme il peut être très optimiste, il lui coût également d’accepter la réalité des choses. Il croie qu’il doit travailler très dur pour gagner les choses, et s’il les gagne trop facilement, il s’arrange pour perdre ce qu’il ne « mérite » pas.

Difficulté à se relaxer, pour se donner du plaisir et profiter tranquillement, à se faire plaisir tout court, à contacter le côté ludique de l’argent.

Il veut en avoir pour son argent. S’il considère qu’il paye trop cher, il peut entrer dans des colères subites et intenses. Il se culpabilisera toujours lui-même et pensera qu’il n’a pas bien fait les choses.

SUGGESTION : Se donner la permission de ne pas être parfait, confier en la justice divine qui, parfois, n’est pas si évidente depuis notre perception humaine. Se faire plaisir avec l’argent.

VOUS VOUS RECONNAISSEZ PARTICULIÈREMENT DANS CERTAINES CARACTÉRISTIQUES ?… ET MAINTENANT ?

LES TROIS ÉTAPES :

1 – S’ACCEPTER
: Lorsque nos blessures s’activent, nous passons sur le mode « Réaction ». A ce moment, acceptez vos réactions et vos sentiments, observez vos pensées, vos sensations physiques et n’essayez pas de les esquiver. Sentez-les simplement. Ceci peut déjà guérir une partie de la blessure et de la souffrance. Accepter et observer ne signifie pas être d’accord.

2 – COMPRENDRE : Que tous les humains sont blessés, comme le dit ma fille Alicia « il n’y a pas de mauvaises personnes, seulement des personnes qui souffrent ». Lorsque vous savez cela, vous pouvez commencer à ressentir de la compassion et de la tolérance pour les autres et pour vous-mêmes, et bien sûr, sans procès ni accusations.

3 – RECONNAÎTRE
: Lorsque vous sentez une blessure s’actionner et que vous passez à un mode émotionnel réactif, respirez et demandez-vous : quel est mon besoin? Être aimé, protégé, considéré, respecté, reconnu ?…

Comme dans l’enfance, ces nécessités ne furent pas comblées par vos parents. Elles ont crée des souffrances qui s’activent de temps en temps. Car beaucoup de gens passent leur vie à souffrir et à chercher chez les autres les réponses à ses besoins, maintenant que vous êtes adultes, seuls vous-mêmes pouvez vous donner la reconnaissance, le respect, l’amour, l’attention qui a pu vous manquer dans vos premières années de vie.

Il existe des techniques très efficaces pour se libérer des blessures : Le système des 4 niveaux, que j’ai créé (je parle de lui dans ma vidéo sur les blessures), le focussing, méthode tipi, certaines thérapies quantiques comme Peat ou Matrix Énergétique, je les utilise tous.

L’abondance est donc notre état naturel, travaillez vos blessures et contactez-les de nouveau.

Ne me croyez pas : Faites en l’expérience !

Ana Sandrea

trouvé sur    http://reikiland.centerblog.net/8758-les-blessures-emotionnelles-et-l-argent

10 conseils au sujet de la loi de l’attraction

argent

1. Faire la liste des objectifs que l’on souhaite atteindre en les classant par priorité et se concentrer sur un seul à la fois. Éviter de souligner un manque en écrivant par exemple « Je ne veux plus avoir de problème d’argent », mais plutôt sous forme d’affirmation  »Je crée l’abondance financière dans ma vie ».

2. Visualiser et affirmer en ressentant l’émotion qui en découle comme si le but était déjà atteint. Il ne s’agit pas ici de se mentir à soi-même mais de créer délibérément notre vie en émettant une fréquence qui vient du coeur.

3. Effectuer une petite action par jour pour atteindre son but, plutôt que toutes à la fois. Cela permet d’entretenir un esprit positif  et persévérant sur toute la période de création.

4. Établir la liste des choses positives de la journée le soir avant de se coucher. Rester ensuite dans cet esprit de gratitude en s’endormant. Éviter de céder à la tentation de refaire la journée passée, d’organiser la journée du lendemain ou de ressasser les problèmes. La nuit prépare la journée suivante et de vous endormir sur du positif va conditionner votre cerveau à rechercher le positif dans la journée suivante.

5. Transformer toutes les pensées négatives en pensées positivesautant que possible. A défaut, utiliser cette énergie pour effectuer des actions concrètes qui vont faire changer les choses, ça vous occupera l’esprit et vous vous sentirez fier d’avoir avancé malgré tout.

6. Apprendre à être heureux ici et maintenant. Ne pas tomber dans le piège d’attendre de réaliser ses objectifs pour s’autoriser à être heureux. Parce que le bonheur c’est aussi le chemin pas seulement la destination et qu’il y a un tas de choses dans nos vies présentes qui nous donnent toutes les raisons d’être heureux. Même la chose la plus banale et insignifiante est source de bonheur.

7. Prendre soin de soi en mangeant équilibré, en pratiquant une activité physique, en respirant l’air de la nature, en s’entourant de personnes bienveillantes ou en méditant. Notre corps accomplit des miracles chaque seconde et il est notre meilleur allié. De plus, la fatigue prédispose à la négativité.

8. Mettre de la passion et de l’amour dans tout ce que l’on entreprend. Que ce soit dans notre façon de s’adresser aux gens ou de d’effectuer une tâche quelconque, il faut y mettre de l’enthousiasme et cultiver son grain de folie.

9. Lâcher prise une fois votre intention posée, il ne faut pas se soucier ou essayer de savoir comment les choses vont se dérouler pour que le but se réalise, il faut absolument faire confiance en se disant que tout est en entre les mains de l’Univers. C’est une des clés les plus importantes.

10. Etre attentif aux signes. Une fois que nous lançons consciemment le processus de création, il va y avoir une multitude de synchronicités plus ou moins flagrantes qui vont se manifester dans nos vies. L’ Univers nous confirme que tout se met en place et nous aide à prendre la bonne direction, il faut alors se laisser guider par notre intuition. Les synchronicités rendent vraiment notre vie plus magique !

Considérer l’argent

argent

Omraam Mikhaël Aïvanhov :  Qui peut nier que l’argent soit une des principales préoccupations des humains ?

D’un côté, c’est naturel, car il leur procure leurs moyens de subsistance, mais le danger, c’est que cette pensée de l’argent finisse par les obnubiler : ils ne voient plus les bonnes qualités des autres, ils deviennent exigeants, durs, cruels.
Faire des profits, voilà uniquement ce qui compte.

Mais être absolument indifférent à l’argent n’est pas bon non plus.

Tous ceux qui croient que pour être des spiritualistes il faut vivre sans aucune préoccupation matérielle, deviennent en réalité des fardeaux pour la société, des parasites.

Tant que nous sommes sur la terre et que les choses sont organisées comme elles le sont, on a besoin d’argent.

Peut-être que dans l’avenir on pourra le supprimer et le remplacer par l’amour ; oui, car l’amour est une monnaie qui dépasse toutes les autres.

Mais l’humanité n’est pas encore arrivée à accepter cette monnaie, et puisque l’argent aura encore cours un certain temps, il faut apprendre à penser correctement à son sujet afin de ne jamais tomber dans ses pièges.

Editions Prosveta

Sur la prospérité

sananda_kumara1

La prospérité, celle de l’être qui obéit a sa Présence, celle dont le monde a le plus besoin est indiscutablement la prospérité de l’âme. L’être qui apprend dans sa Présence à être obéissant, devient prospère en tout. Car votre Présence a la mission de vous combler de bienfait et d’abondance en toute chose et de parfaire votre vie dans la joie et l’opulence. Ayez en mémoire constamment l’être divin qui vous accompagne. Soyez éternellement reconnaissant à la lumière de votre être intérieur, qui elle doit vous aider à grandir, seulement, si vous le désirez cela est entendu.

Vous avez la porte d’une richesse inestimable devant vous, soyez généreux de faire avec votre Présence le geste qui vous amènera la fortune dont vous rêvez. Ne cherchez pas à vouloir être riche, soyez riche simplement, en étant un être heureux de vivre chaque journée dans la plénitude. Cela s’apprend, je vous le promets. Alors que devenez-vous maintenant que vous connaissez ce choix. Avoir le choix est l’attribut de chaque être humain sur la terre puisque le libre arbitre y est instauré.

Je vous engage à devenir prospère en chaque geste que vous posez. Regardez, sans faire d’effort, le côté prospérité; regardez le bien, appropriez-le vous et profitez sans plus de ce que l’Univers Dieu et votre Présence mettent à votre disposition. Chaque objet, chaque demande de votre part est un ordre pour l’univers et votre présence coopère à vous le faire obtenir.

Quand aux êtres qui vivent du manque; qui voient en ce manque l’école de la vie et sont en harmonie, soit disant, avec leur manque, effacent leur rêves mais pas leur demande de manque évidemment, seulement leur rêve de l’opulence. Cela est exaucé au plus précis de chaque demande. Voilà le secret de la prospérité.

Vos habitudes remettent en cause cette prospérité, car le monde de la terre en général, passe plus de temps et met plus d’importance dans l’énergie du manque, que dans celle de la prospérité. Voyez-vous, manquer est une certaine image de vous et de votre environnement que vous avez accepté. L’univers trop obéissant, envoie dans votre présent le manque dont vous avez parlé hier, voilà le retour de la loi d’attraction.

Soit vous parlez, vous pensez et vous êtes dans la prospérité et l’abondance, soit vous êtes dans ce manque que vous détestez. Alors pourquoi faites vous tout ce qui est en votre pouvoir pour le conserver. L’image est-elle assez claire pour que vous désiriez en changer ? Je l’espère.

Soyez des êtres heureux et obéissant dans votre prospérité, obéissez à la prospérité, elle ne demande qu’à vous appartenir, ne la rejetez pas, faites qu’elle soit votre volonté, c’est-à-dire, faire de vous un être comblé et prospère.

Sans plus attendre, ouvrez grand les portes de la plénitude en tout. Ayez le plus beau rêve devenu réalité. Cessez de vous dire pauvre, triste et démunis, imaginez bientôt ce schéma de pensée disparu de votre terre. Imaginez l’amitié redevenue le bien de la prospérité de l’univers dans le monde humain.

Prenez bien votre temps, faites un examen de conscience profonde et clair. Devenez les futurs bâtisseurs de l’Âge d’or. Mettez votre foi et votre volonté au service de l’humanité toute entière, en faisant que votre compréhension soit celle de la prospérité en tout et pour tout. Vivez-là à chaque instant et montrez autour de vous la vrai prospérité, qui est méritée par tous les êtres de la terre et envers tous les êtres de cette belle planète qui va dans la plénitude et la prospérité.

Uniquement dans la pensée humaine se tient le manque, chassez-le, libérez-vous de cette énergie et remplacez-la par la par l’énergie de la prospérité. Soyez chacun de vous prospère. Arrêtez de vous limiter et faites de votre terre, l’Éden dont la Bible a parlé, j’en suis son représentant.

Je suis celui qui a donné et vécu dans sa prospérité de sa pensée et vous a montré; mais bien du monde a transgressé mes dires et mes exemples sans vraiment en comprendre le sens. Alors maintenant je vous fais mes disciples et je me charge de vous montrer à travers votre propre prospérité la vraie demeure du Père ou je me tiens en vous attendant.

Voilà cette leçon donnée et je suis sur comprise. Je vous aime.

Adombré je vous fais de prospérité dans chaque demeure que vous occuperez. Je vous bénis car la bénédiction est un moyen de multiplication.

J’ai dit le Seigneur Sananda.

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Soyez généreux

generosite

« Vous demandez souvent à entrer dans ce domaine prospère, ce domaine où tout semble facile et où l’abondance arrive.

L’une des clés pour pouvoir recevoir cette abondance et pour pouvoir faire passer cette abondance s’appelle générosité.
La générosité est un élan qui provient du cœur et qui se sert de l’énergie que vous avez pour pouvoir distribuer avec joie, plaisir, contentement, une partie de vous-même, partagée avec les autres.

La générosité se veut joyeuse, libre, non calculée, sans peur de perte, sans calcul d’enrichissement ultérieur.
La générosité est un don de soi envers soi et envers les autres.

Regardez, observez combien la nature est généreuse.
Elle vous donne tout ce qu’elle peut. Elle ne garde rien pour elle.
Vous prenez, elle redonne jusqu’à ce que vous lui preniez ses propres racines ou vous l’empêchiez totalement de donner.
Même si vous êtes simplement ‘cueilleur’ de nature, elle redonne, et elle redonne et elle redonne.
Observez tous les éléments qui sont là à profusion, pour vous servir.
Alors, soyez comme cette nature, soyez généreux les uns et les autres, sans peurs, sans reproches, sans calculs, sans vérifier si l’autre est généreux :
« Si celui-là ne le fait pas je ne peux pas le faire », non !
Soyez libres d’être vous-même tels que vous avez envie d’être.

Plus vous allez offrir de votre temps, de votre talent, de votre amour, et plus l’énergie va permettre de venir vous re-combler de grâces ».

…/…

« La vie est généreuse. Observez l’Univers.
Tous les jours, à tous moments, il y a de nouvelles créations d’étoiles et d’univers. Observez ! Vos scientifiques les voient tous les jours, les constatent tous les jours. Ils découvrent de nouveaux mondes, de nouveaux mondes et de nouveaux mondes.

Depuis que vous êtes nés, chaque jour il vous a fallu nourrir ce corps, vêtir ce corps, loger ce corps.
Vous êtes rendus ici, êtes-vous mort de faim ? Etes-vous nus, êtes-vous à la rue ?
Chaque jour, l’Univers vous a comblé. Certaines fois plus facilement que d’autres. Certaines fois vous aviez beaucoup, et puis d’autres fois vous n’aviez plus.
Tout cela pour faire prendre conscience de l’importance de qui vous êtes et pour rectifier parfois ce qui n’était pas juste.

Mais observez combien l’Univers vous a redonné ensuite ce qui était normal pour vous.
Si vous êtes en manque aujourd’hui c’est que vous n’autorisez pas cette générosité de vie à venir vous nourrir parce que une partie de vous n’est peut-être pas généreuse avec la vie.
En étant généreux avec vous, avec les autres, avec la vie, la vie vous comblera de grâces. »

 

Un EnSeigneur du Rayon Vert
Reçu par Joéliah –

http://www.reikilorient.com/categorie-12551202.html

Cours sur la prospérité 9/9

Un nouveau commencement.

prospérité

Mes bien-aimés, en ce dernier jour de notre travail de groupe, je vous salue dans la joie éternelle.
Notre temps ensemble, dans ce cercle particulier d’énergie collective, tire a sa fin.  Cependant, vous avez tous, d’une manière ou l’autre, appris davantage sur vous-même et votre existence humaine incarnée.
Tous, vous avez été affectés par le changement.
L’énergie électromagnétique de vos pensées a changé et s’est rajustée à une fréquence supérieure.  Pour certains, le changement a été prompt et drastique ; pour d’autres, il a été plus subtil.
Cela a été une glorieuse aventure pour nous tous, – moi y compris – et cela l’a été assurément pour ce Channel, Reniyah.
Certains peuvent penser que je sais tout, que je sais ce qu’il arrivera à chacun en tant qu’individu et en tant que collectivité.
J’ai changé au même rythme que vous, puisque je suis dans un état de constante évolution et d’expansion, tout comme vous.

Groupe Joeliah

Vous vous apprêtez maintenant à terminer votre participation dans  l’énergie de ce groupe.
Vous vous en retournez à votre vie incarnée munis d’une nouvelle perspective concernant l’argent et comment celui-ci peut vous servir.
Vous savez maintenant que l’argent n’est ni bon, ni mauvais en soi.
Vous savez que c’est votre jugement de l’argent qui déterminera vos expériences avec celui-ci.
Ceux d’entre vous qui ont été très fidèles à servir la lumière au cours de votre incarnation sur terre et qui avez souffert pour survivre, verront peut-être comment ils peuvent s’aligner avec le flot supérieur de l’abondance.
Ce sera, bien sur, un choix personnel, puisque chacun de vous possède ce droit de co-créateur.

En guise de conclusion, discutons un petit peu des émotions de honte et de blâme.
Combien d’entre vous ont ressenti ces émotions, en combinaison ou séparément, en rapport avec l’argent et votre survie humaine ?  Je crois qu’il convient de dire que vous tous les avez ressenties.
Vous vous êtes sentis honteux à cause du manque d’argent et, par association, avez eu honte de votre rang social.  Vous avez blâmé les autres, – votre gouvernement peut-être, parce qu’il vous obligeait à payer des taxes.
Vous avez blâmé vos percepteurs vous pourchassant à cause de l’argent qui leur était du,  ceux-la qui s’emparent de votre maison et de vos possessions en guise de paiement.
Le blâme et la honte sont, encore une fois, deux côtés de la même pièce de monnaie et sont profondément enracinés dans la peur.
Est-ce la peur qui gît au plus profond de votre être, la peur de ne vraiment rien mériter qui engendre la honte?
C’est une émotion tout à fait désagréable et très angoissante que la plupart d’entre vous ne choisiront pas de vivre volontairement.
Par conséquent, c’est beaucoup plus facile de trouver quelqu’un d’autre à blâmer pour les expériences douloureuses  de votre survie terrestre.

La honte et le blâme – l’une ou l’autre, ou les deux combinés – sont des énergies incompatibles avec votre statut de divin humain.
Elles font partie des émotions de la vieille énergie.
Si vous choisissez d’embrasser les nouvelles énergies et d’expérimenter votre divine humanité, vous devez élever la fréquence de vos émotions et les sortir de la bande de honte et de blâme.
A plusieurs niveaux, cela représentera un défi pour la plupart d’entre vous,  puisque vous êtes tellement habitués a opérer dans les vieilles énergies.
Toutefois, mes bien-aimés, vous pouvez des maintenant commencer à  prêcher par votre vécu, selon le dicton.
Combien d’entre vous parlent du pouvoir de l’amour dans vos conversations, dans vos listes de discussions, dans votre travail de services personnels ?  La plupart certainement.
Il est maintenant temps que vous compreniez et appliquiez l’expression vivre dans l’amour dans son véritable sens.

12520553_s

Comme nous l’avons expliqué, vous ne pouvez pas vivre dans l’amour et vraiment aimer les autres sans vous aimer vous-même.   Et il est impossible de vous aimer vous-même quand vous ressentez la honte et sa contrepartie, le blâme.
Il est possible cependant de vous aimer vous-même et d’aimer ensuite vos percepteurs de taxe, ceux à qui vous devez de l’argent, ceux qui n’hésiteraient pas à fermer votre établissement ou à vous enlever votre demeure.
Encore une fois, l’argent n’est qu’un moyen d’échange.
Vous avez certaines ententes entre vous, dans votre société, par rapport à ce que sera l’échange d’énergie monétaire pour certains biens et services.

Collectivement, vous avez accepté, par exemple, de soutenir votre gouvernement en payant des taxes.  Vous vous êtes également entendus mutuellement, dans votre vie personnelle, à payer pour la nourriture, le vêtement, le logement et autres choses nécessaires et désirées.  Si vous n’avez pas pu maintenir vos engagements, mes bien-aimés, ce n’est pas vraiment la faute de personne d’autre.
Il n’y a aucune raison –  aucune ! – d’avoir honte de quoi que ce soit.
Votre nature est divine ; votre héritage est divin.
Tout comme dans votre film “La Matrice”,  la réalité que vous expérimentez est virtuelle.
Ce dont vous faites l’expérience dans votre vie humaine, sur ce plan-ci, n’est pas ce que vous êtes réellement.
C’est un ensemble d’expériences que vous avez choisi de vivre.
Vous avez bien choisi, mes bien-aimés, car ces temps sont extraordinaires dans l’histoire cosmique.
Vous êtes au sein d’une expérience à grand déploiement dans l’expansion de la création même.

La douleur et la souffrance ont été bénéfiques à plusieurs d’entre vous, car vous êtes parvenus à changer le schéma directeur de votre conscience planétaire, pour les générations de l’humanité qui viendront après vous.
Vous avez accepté, à un niveau supérieur, de vivre certaines expériences et de les résoudre de manière supérieure, afin d’éclairer le chemin pour ceux qui marcheront dans vos pas.
Ces temps sont derrière vous maintenant, si tel est votre choix.
A cet égard, votre travail – celui d’expérimenter la douleur et la souffrance pour le bénéfice de l’humanité –  est terminé.
Vous avez maintenant une nouvelle tache, un nouveau défi en harmonie avec les nouvelles énergies.
Cette tache consiste, bien sur, à devenir un divin humain en embrassant à la fois votre divinité et votre humanité.
C’est une opportunité qui n’a pas été disponible de cette façon auparavant pour les humains incarnés.
Afin de vous prévaloir de ces nouvelles énergies, et d’y participer pleinement, mes bien-aimés, vous devez toutefois apprendre à vous aimer vous-même.
Vous devez vous libérez des émotions de honte et de blâme qui sont encore en vous.

Nulle part ailleurs, dans votre vie et votre société, ces émotions ne font autant de ravage que lorsque vous pensez à l’argent.  La majorité d’entre vous ont découvert, grâce à notre travail en groupe, ou réside ces émotions au sein de votre être.
Elles gisent au coeur même de vos difficultés avec l’argent et l’abondance.
Quand vous les libérerez de votre être, vous découvrirez que vos transactions relatives à l’argent – qu’elles soient avec ceux que vous payez ou avec ceux qui vous paient – seront beaucoup plus agréables.
En vous alignant, à l’intérieur de vous, avec les nouvelles énergies, les autres vous les réfléchiront à nouveau.  La honte et le blâme étant absents, vos besoins et vos désirs seront comblés sans effort.  Dans vos transactions monétaires, vous découvrirez que l’argent vous sert vraiment pour ce qu’il est – un moyen d’échange – et qu’il n’a plus le pouvoir de définir qui vous êtes.

Pour conclure, j’aimerais que vous vous arrêtiez quelques instants pour voir combien vous avez changé au fil de votre participation à ce groupe.
Quelles réalisations avez-vous faites sur vous-même par rapport à votre abondance et à vos transactions avec l’argent ?
Quelles réalisations avez-vous faites concernant la nature de l’argent en tant que flot d’énergie ?  Comment vous sentez-vous face à ces nouvelles énergies au sein desquelles vous pouvez opérer ?
Et êtes-vous prêts à accepter votre divine humanité personnelle ?
Notre travail en groupe est terminé, mais vous pouvez maintenant vous en retourner et commencer à vivre comme un divin humain, dans l’amour, la joie et l’abondance.  Le choisirez-vous ?

A notre prochaine rencontre,
Reçu par Reniyah Wolf
Je suis Metatron,
Je suis avec vous toujours vous

  AFFIRMATION DE METATRON

 

Je revendique les énergies du Dieu Père/Mère, de l’Archange Métatron

et de _______________________________ (si vous le désirez, vous pouvez insérer ici d’autres anges, maîtres et guides de votre choix).
Je choisis de participer à la divine transformation alchimique de ma vie terrestre.
Je m’ouvre pour recevoir toutes les bénédictions terrestres et je choisis de vivre ma vie dans l’élégance et l’aisance.
Je libère et transforme toutes les énergies inférieures qui me lient, quels que soient le temps, le lieu, l’espace ou la dimension d’où qu’elles viennent.
Elles sont transmutées en or alchimique, par la flamme violette/argentée.
Je suis amour, je suis joie, je suis potentiel infini.
Je revendique maintenant, en cet instant, l’héritage de ma divinité en son entier.
Qu’il en soit ainsi, au nom du Dieu Père/Mère, de Métatron et de _________________________________________ (voir plus haut).

Et ainsi en soit-il !
Amen
Traduction Diane Deziel

Le Jardin de Joeliah

http://reikiland.e-monsite.com/pages/cours-sur-la-prosperite/cours-sur-la-prosperite-9-9.html

Cours sur la prospérité 8/9

L’amour et l’argent

https://i0.wp.com/i78.servimg.com/u/f78/14/27/20/74/63479411.gif

Mes bien-aimés, je vous salue aujourd’hui dans la joie éternelle.
Je sais que j’ai captivé votre attention par le titre de ce message.  Ce sont deux sujets de haut intérêt pour vous.
Selon le raisonnement de la plupart d’entre vous, l’un n’a pas grand chose à voir avec l’autre.
Vous associez l’amour à vos relations personnelles ou à un intangible qu’il est souhaitable à l’humanité d’expérimenter.  Vous percevez généralement l’argent comme étant tout à fait à l’opposé de cela.

On regarde généralement de haut ceux qui aiment l’argent en soi sur votre planète et on les considère comme étant avaricieux et insensibles.
Les vibrations sonores des mots argent et amour ne résonnent pas de la même façon à l’intérieur de votre être.

J’aimerais démontrer aujourd’hui comment ces mots sont liés et comment – ensemble – ils s’appliquent à vous, dans votre désir d’avancer dans votre ascension, de devenir un divin humain et de vivre une expérience d’abondance et de prospérité.  Vous connaissez ce dicton “L’amour est ce qui fait tourner le monde”.
L’amour, la fréquence de l’amour, fait définitivement tourner le cosmos, toute la création.

C’est la force motrice derrière la création.
Tout ce que vous pouvez juger et considérer comme étant mauvais, méchant, inférieur, erroné, tout cela fait également partie de la création.
Tout ce qui existe à l’intérieur de la bande de fréquence de la peur a commencé comme une création d’amour, en provenance de la pensée du Dieu Père/Mere.  Vous aussi, mes bien-aimés, provenez de l’esprit et de la pensée du Dieu Père/Mere.  Vous êtes également crées dans l’amour.
La fréquence ne s’abaisse que lorsqu’il y a jugement de ladite création.
En jugeant votre propre co-création, portion de l’esprit du Dieu Père/Mere, la fréquence diminue et vous commencez à en avoir peur.

L’argent donc ne fait-il pas partie de la création ?
L’argent n’a aucune valeur intrinsèque, nous l’avons déjà dit.

C’est simplement un moyen tangible d’échange.  C’est l’énergie derrière l’échange même, mes bien-aimés, – venant soit d’une bande de fréquence d’amour ou d’une de peur, – c’est l’énergie que, de vous-mêmes, vous choisissez de véhiculer, qui déterminera la nature de votre expérience relative à l’argent.
Si vous opérez selon la fréquence supérieure d’amour et de joie, ainsi seront vos émotions et vos expériences avec l’argent.
Si vous opérez selon la bande de fréquence de la peur, si vous jugez l’argent comme étant mauvais, si vous vous inquiétez de votre survie, c’est aussi ce que vous reflèteront vos expériences.


Mes bien-aimés, vos expériences avec l’argent et les autres avec qui vous échangez vous reflètent vos perceptions de vous-même.   La clef qui vous permettra une plus grande stabilité dans la bande de fréquence supérieure et vous fera agir en divin humain, réside dans votre propre coeur.

Vous aimez-vous vraiment vous-même ?
La vaste majorité d’entre vous ne s’aiment pas.
Vous vous jugez et vous trouvez de quoi à redire sur vous-même et votre existence humaine incarnée.
Vous regrettez le passé et vous vous inquiétez du futur.
Vous vous comparez aux autres de facon defavorable et devenez envieux.
“Bien entendu, dans ce monde, c’est ainsi que cela fonctionne!”
Ce n’est pas une obligation qu’il en soit ainsi, mes bien-aimés.
Vous êtes des co-créateurs.  Quand vous vous aimez vous-même, vous ne pouvez faire autrement que d’attirer des expériences d’amour et de joie dans votre existence.
Les semblables s’attirent :  c’est une loi cosmique de la co-création.
Au fond, c’est une question d’alignement de fréquence.

C’est le grand défi et aussi la grande bénédiction des temps dans lesquels vous vivez, mes bien-aimés.
Vous pouvez définitivement  vous aimer vous-même.

Dans les temps plus reculés et à cause de la fréquence inférieure qui régnait sur votre planète, c’était pratiquement impossible à faire pour des êtres incarnés.
Seuls les maîtres qui se retiraient dans des ashrams et des monastères pouvaient atteindre le véritable amour de soi.
Maintenant que de nouvelles énergies sont présentes sur terre,  il vous est possible d’ouvrir votre coeur, de vous aimer et de vous honorer vous-même, tout comme nous – des plans supérieurs – vous aimons et vous honorons.  Il est question ici d’être un divin humain, de vous aimer vous-même de façon absolue et sans jugement, autant dans votre incarnation terrestre qu’en tant qu’esprit.


Ces nouvelles énergies sont des énergies d’unité, mes bien-aimés.   La clef vous permettant d’expérimenter l’unité réside premièrement en vous.
Il est impossible de vous accorder avec tout le monde ; il se peut même que vous ne vous appréciez jamais l’un l’autre.
Vous pouvez cependant, mes bien-aimés, accepter toutes les portions de vous-même.
Vous pouvez vous accepter tel(le) que vous êtes, même dans votre humanité incarnée.
Vous pouvez embrasser ces parties de vous-même que vous avez jugées et libérer ce qui ne vous sert plus.
L’unité consiste en un amour de vous-même si absolu que nulle autre portion de la création ne représente une menace pour vous.
Tout est UN.

Vous découvrirez alors que les autres seront au diapason de votre fréquence.
Vous ne serez plus influencés, ni d’un côté ni de l’autre, par la fréquence des autres.  Vos expériences de vie vous reflèteront alors ce que vous savez être vrai à votre sujet :  que vous êtes un divin humain qui vit son moment présent en un flot continu, dans l’harmonie et l’aisance.

Mais qu’est-ce que cela a à voir avec l’argent ?  C’est une grande nécessite dans votre monde.  Ceux d’entre vous qui essaient d’en éviter l’usage autant que possible, en trouvent toujours le besoin à l’occasion.
Si vous n’avez pas d’argent, il est fort probable que vous ne vivez pas très bien.
Oui, il en existe quelques-uns sur terre qui peuvent vivre sans cela et demeurer dans la fréquence d’amour et de joie, mais ils sont peu nombreux et vous n’en faites pas partie.
Autrement, vous ne seriez pas ici avec moi, au sein de ce groupe.

Renoncer à un confortable niveau de survie sur le plan terrestre, c’est renier votre propre mérite, votre propre valeur.
Si vous vous reconnaissez comme étant l’être de lumière incarné que vous êtes, pourquoi choisiriez-vous de souffrir et de lutter dans le monde matériel ?
Souvenez-vous que pour vivre dans l’unité, vous devez accepter toutes les portions de vous-même.  Au sein des nouvelles énergies, renier votre humanité ne vous servira pas.
Votre moi humain incarné est tout aussi divin que votre conscience spirituelle.  Pourquoi ne l’honoreriez-vous pas également ?

L’argent – n’ayant d’autre valeur intrinsèque que celle que vous lui attribuez – est un précieux outil que vous pouvez mettre à votre service.
Celui-ci vous permet d’acheter du papier, de l’encre, de l’équipement ; il permet l’accès à l’Internet, à la radio et à la télévision comme moyens de répandre votre message.
Ne pourriez-vous pas servir plus efficacement, si vous n’aviez aucun problème de survie ?  Si vous ne vous rendez pas, à vous d’abord, le service d’accepter l’élégance et l’aisance que l’argent génèrerait, pensez-vous pouvoir servir les autres au plus haut degré ?   Non, vous ne le pouvez pas.
L’on vous a enseigné à tous que de vous servir d’abord était une erreur ; que c’était être matérialiste et égoïste.
Il est maintenant temps de déprogrammer cette pensée.
Vous devez  vous occuper de vous en premier.

Si vous ne vivez pas bien, si votre existence ne vous procure aucun sentiment d’enthousiasme et de joie,  vous ne servez pas les autres aussi bien que vous le devriez.
C’est le sentiment de joie qui est la clef ouvrant la porte à un état d’être supérieur.   Vous n’êtes pas venus sur le plan terrestre pour servir dans la souffrance.
Vous êtes venus ici pour vivre dans la joie et revendiquer votre divine humanité, au nom de la race humaine toute entière.


Ceci étant clarifié, vous me direz :  “Metatron, comment pouvons-nous nous servir et bien vivre quand nous rencontrons tous ces problèmes de pénurie d’emplois, de clients, de mauvaise économie, etc. ?  L’argent se fait rare, vous savez !”   Ces pensées et considérations font partie de la vieille énergie, mes bien-aimés.
Dans la nouvelle énergie, vous détenez la clef de votre propre rôle de co-créateur.

Votre tache consiste à vous aimer et à vous accepter, à considérer simplement votre moi propre comme étant le merveilleux être divin incarné que vous êtes ; c’est la solution et la réponse à vos problèmes.
Ce n’est pas vous aimer vous-même que de vous inquiéter de la pénurie d’emplois, de clients et d’acheteurs pour vos produits ; ce n’est pas non plus aimer les produits et services que vous dispensez.
Vous n’aimez pas l’argent pour ce qu’il est quand celui-ci ne circule pas a souhait dans votre vie.
L’amour fait tourner le monde.
C’est aussi l’amour qui fait circuler l’argent.
Si vous détestez l’argent, si vous détestez ce qu’il représente dans votre monde, vous n’en aurez pas beaucoup.
Chérissez l’argent et ce que vous pouvez en faire, et constatez combien harmonieusement et aisément il circulera.

La plupart d’entre vous recherchent la satisfaction de vos besoins, matériels et autres, à l’extérieur de vous.  Tant et aussi longtemps que vous agirez ainsi, vous vous débattrez et serez insatisfaits.  C’est le ressenti à l’intérieur de vous, plutôt que le monde extérieur, qui influence ce que vous expérimentez dans votre vie.

Faites ce que vous aimez et l’argent viendra  est un concept qui vous est peut-être également familier.
Combien d’entre vous le font-il ou l’ont-il essayé ?
Vous vous demandez aussi pourquoi cela n’a pas fonctionné :  parce que vous n’avez pas vraiment ouvert votre coeur pour y laisser entrer l’amour ; parce que vous vous jugez encore et refusez d’accepter le mérite de recevoir.
Vous niez votre propre valeur et votre propre mérite et adoptez la même attitude face à vos propres produits et services.
Quand vous demeurez dans la bande de fréquence de l’amour, vos expériences de vie vous renvoient effectivement  la même fréquence ; elles se doivent  de le faire.  Chacun de vous a un produit ou un service valable sur le plan terrestre, peu importe son degré de spiritualité.

Mes bien-aimés, que vos produits ou services soient spirituels ou matériels, cela importe peu.

Toutes créations viennent de la même source.
Elles sont toutes spirituelles.
Chaque instant de votre vie terrestre est spirituel.
L’énergie en expansion recherche l’équilibre.
Elle se soucie peu de l’étiquette que vous lui apposez :  c’est un flot.
Peut-être ne servez-vous pas autant que vous le pensez, en donnant autant de votre temps/énergie/ressources, sans aucun échange, sans un retour du flot d’énergie.  Vous n’attribuez aucune valeur à votre propre temps, à votre propre énergie et vous contribuez à la création d’un déséquilibre chez ceux que vous tentez de servir.  Quand les énergies sont en déséquilibre d’une façon ou de l’autre, que ce soit par un trop donné ou un trop reçu, vous ne vous rendez pas service et, par conséquent, vous ne vous aimez pas.  Et, de ce fait, vous vous privez des nouvelles énergies qui circulent maintenant sur terre.

Mes bien-aimés, j’aimerais que vous réfléchissiez un peu à ce dont nous avons parlé.   En quoi cela s’applique-t-il à vous?  Comment vous y prenez-vous pour vous servir vous-même?  Et comment vous y prenez-vous pour reniez ce que vous êtes et, de ce fait, renier aussi votre nature divine ?  Que souhaitez-vous faire maintenant à ce sujet ?   Comment pouvez-vous changer vos pensées?

Je suis Metatron,
Je suis avec vous toujours

Reçu par Reniyah Wolf Traduction Diane Deziel

http://reikiland.e-monsite.com/pages/cours-sur-la-prosperite/cours-sur-la-prosperite-8-9.html

Cours sur la prospérité 7/9

Fréquence,  Émotion et  Manifestation.

https://i0.wp.com/i78.servimg.com/u/f78/14/27/20/74/f7686210.jpg

Mes bien-aimés, je vous salue à nouveau dans la joie éternelle.
Reprenons notre discussion sur l’émotion et la fréquence.
Comme nous l’avons discuté, vous manifestez vos expériences de vie incarnée par le biais de vos émotions, plutôt que par votre esprit pensant ou votre connexion spirituelle supérieure.  Tout ce qui vous arrive est le résultat de ce que vous ressentez.
Il ne peut en être autrement.  Émotion égale fréquence, et c’est cette dernière qui détermine la nature de l’expérience, – que ce soit la votre, celle des autres ou votre expérience collective de vie terrestre.

Tous, vous avez entendu la directive de l’esprit qu’il est maintenant temps de choisir l’amour de préférence à la peur.

L’émotion de la peur est encore trop présente dans votre expérience terrestre cependant.  Pour plusieurs d’entre vous, l’idée de vivre sans peur dans votre être dépasse les confins de votre imagination.
Vous interprétez chacun à votre façon cette directive de passer outre à la peur et d’adopter l’amour et la plupart de ces interprétations ne sont pas en accord avec la véritable nature de ce qui vous est demandé.

L’amour et la peur sont des mots décrivant 2 bandes de fréquence.  Votre planète a été pendant longtemps dans la bande de fréquence de la peur et, vous êtes maintenant en train d’émerger de la vieille énergie.

Cela ne veut pas dire que la terre sort enfin d’une terrible impasse ; cela ne veut pas dire non plus que la terre est sauvée et que vos problèmes cessent soudain d’exister.  La vieille énergie, l’énergie de la peur dans laquelle l’humanité a manifesté la nature de la vie sur le plan terrestre,  est d’une fréquence/vibration inférieure.
Maintenant que l’humanité a déclenché, collectivement, une hausse de fréquence, la réponse et l’assistance vous ont été accordées par nous, des royaumes supérieurs, parce que vous l’avez demandé, parce que vous l’avez revendiqué.
L’humanité est en train d’entrer dans une bande de fréquence supérieure, celle de l’amour.
Pour la plupart d’entre vous, ce n’est rien de nouveau.
Le nouveau consiste en l’amour étant une bande de fréquence, plutôt qu’une chose à faire ou a ne pas faire.

Votre alignement personnel sur une bande de fréquence vient de votre émotion, de ce que vous ressentez à tout moment.  Étant des êtres de vibration sonore, d’un instant à l’autre, vous fluctuez à différents degrés dans cet alignement.

Dans les énergies changeantes de votre plan terrestre, la fluctuation de fréquence s’accélère plutôt rapidement.
Vous passez d’une à l’autre, selon ce que vous expérimentez à chaque instant.

Si vous regardez le bulletin de nouvelles à la télé, il se peut que vous vous retrouviez sur la bande de fréquence inférieure de la peur en voyant ce qui se passe dans votre monde.

Si vous assistez à un événement spirituel, entouré de gens avec qui vous avez une affinité et un intérêt commun, vous vous élèverez à la bande de fréquence de l’amour.
Vous ressentirez l’énergie supérieure qui vous pénètre et il en résultera un bien-être.

La majorité d’entre vous continuent de changer d’une bande à l’autre et à ce qu’il vous semble, cela se produit un peu comme au hasard.
Votre énergie se promenant à répétition d’une bande à l’autre, les expériences de votre vie semblent également être plutôt imprévisibles.

Ce n’est pas la vie et les changements d’énergie qui engendrent vos expériences, mes bien-aimés.
C’est votre point de vue personnel et le choix de fréquence que vous faites à chaque instant.
C’est vous qui créez ces expériences que vous jugez comme survenant par hasard.  Vous les créez afin de vous prouver quelque chose à vous-mêmes relativement à votre vie terrestre, afin d’apprendre à connaître la nature de cette incarnation physique.
Vous êtes de puissants co-créateurs avec l’Esprit et en tant qu’Esprit.

Comme nous l’avons discuté,  la pauvreté et le manque sont des manifestations de la bande de fréquence de la peur ; tandis que l’abondance et la prospérité sont des manifestations de la fréquence de l’amour.
Vous choisissez la bande de fréquence avec laquelle vous aligner, en choisissant comment ressentir.
Ressentirez-vous l’amour ou la peur ?
Ce choix – croyez-le ou non, mes bien-aimés – est tout a fait sous contrôle.

Tel que vous l’avez peut-être appris à la suite de notre récent petit exercice,  il est possible de percevoir une situation ou un événement de deux façons tout a fait différentes.  Un sujet aussi simple que le dîner familial peut être vu de multiples façons.
Vous avez le choix de vous aligner sur l’émotion de la crainte/peur ou sur celle de l’amour/joie.

Vous pouvez donc, mes bien-aimés, décider comment vous sentir face a n’importe quelle expérience ou événement de votre vie.

Quand vous le réaliserez, vous aurez fait le premier pas vers la récupération de votre propre pouvoir divin de co-créateur.
Le droit de choisir comment vous sentir est un don divin.

Tout âme qui a choisi d’expérimenter l’incarnation physique, maintenant et dans le passé de l’histoire terrestre, a conservé ce droit.
Oui, c’est plus difficile de choisir comment vous vous sentez quand les énergies planétaires se maintiennent dans la bande de fréquence inférieure de la peur.   Toutefois, ce n’est pas impossible.

Vous qui formez maintenant ce groupe avec moi avez la chance de vous élever à une bande de fréquence supérieure, celle de l’amour.  C’est maintenant plus facile pour vous d’exercer votre choix :  choisir comment vous sentir.  Il n’en tient qu’a vous de choisir de réclamer ce droit.

Afin de vous aligner sur la fréquence d’amour et de joie et ainsi faire entrer l’abondance et la prospérité dans votre vie, vous devez choisir de le faire.
Aucune de vos expériences n’arrive par hasard, par accident.

Vous n’êtes victime de personne ; nul ne vous persécute et ne vous oblige a vivre dans la souffrance et le manque.
Il se peut que certains aient un différent point de vue que le mien et qu’ils le trouvent également difficile à avaler.
Si vous êtes résolus à entrer dans la bande de fréquence d’amour, c’est ce que vous devez faire.
Être dans une haute fréquence spirituelle, en soi, ne sera pas suffisant pour vous hausser à l’état de divin humain.

Vous devez aussi vouloir aligner vos mois humains avec la fréquence supérieure.   Vous le faites en décidant consciemment comment vous sentir.  C’est votre émotion, dans l’instant présent, qui détermine sur quelle fréquence vous êtes aligné en tant qu’humain incarné et qui, en conséquence, détermine la nature de votre expérience extérieure.

Jusqu’à maintenant, vous avez vécu sur un plan de dualité.  Votre vie, votre système social, vos religions et pratiques spirituelles ont été basés sur des jugements relatifs à ce qui est bien ou mal.

Apposer une étiquette et juger, c’est aussi une manifestation de la bande de fréquence de la peur au sein de laquelle votre planète a vécu.  Quand vous jugez quelque chose comme étant mauvais,  cela doit donc être craint et évité.
Quand vous jugez quelque chose comme étant bon, cela doit donc être encouragé et adopté.
Cependant, de par sa nature, la dualité fait qu’un aspect conduit à l’autre.
Il existe une loi de Physique Supérieure qui gouverne le processus de co-création de l’Esprit.  Celle-ci décrète que votre expérience et votre manifestation proviennent de ce sur quoi vous vous concentrez, de là ou se porte votre attention.

Si vous craignez de vivre une expérience particulière, vous vous attirerez tout aussi assurément cette expérience que si vous l’aviez désirée et choisie.
C’est la nature de la dualité ; peu importe le jugement et l’étiquetage.
Quelque soit ce que vous jugez, cela vous sera reflété comme étant les deux côtés de la même pièce de monnaie.
Les énergies de la dualité et celles de l’amour et de l’unité ne sont tout simplement pas compatibles.

Il existe un principe de base en opération ici, mes bien-aimés :  L’amour et la peur ne peuvent pas coexister dans le même espace vibratoire.
La fréquence de votre planète est en train de monter, et vous pouvez choisir de devenir l’énergie de l’amour.
Quand vous vous alignez sur la bande de fréquence de l’amour, par la vertu des lois de la Physique,  la peur et ses manifestations n’existent plus.
Si vous voulez devenir amour, vous devez donc dépasser la peur. 

Vous devez choisir d’élever votre propre fréquence ici, sur le plan terrestre, afin de pouvoir vivre dans ces nouvelles énergies, tout en faisant ce choix de manière consciente et délibérée.

Plusieurs d’entre vous ont encore la notion qu’avoir de l’argent et des possessions est en quelque sorte une mauvaise chose, une entrave à votre cheminement spirituel.
La plupart d’entre vous pensent encore que, quelque part, vous n’êtes pas dignes et ne méritez pas de combler tous vos besoins et désirs terrestres.
Vous voyez, mes bien-aimés, si vous choisissez de vous élever pleinement dans les énergies de l’amour et le désirez, vous devez changer de point de vue.
Ce faisant, votre expérience de vie changera.  Vous ne manifesterez plus la pauvreté et le manque, la douleur et la souffrance issues de la bande de fréquence de la peur.   Vous manifesterez ce que vous choisissez d’expérimenter, à partir de votre alignement avec la fréquence de l’amour.

Je voudrais que vous visualisiez un instant, chacun de vous, ce que ce serait si vous étiez sans peur.
Comment vous sentiriez-vous si, en vous réveillant chaque matin, vous n’aviez qu’une attente, celle d’expériences agréables générant la joie ?
Comment vous sentiriez-vous si vous passiez chaque instant a faire ce qui vous passionne ?
Comment vous sentiriez-vous si vous aviez suffisamment d’argent pour satisfaire tous vos besoins et désirs ?  Pouvez-vous concevoir une telle existence ?
Quelles émotions une telle existence susciterait-elle ?
Passez outre au mental, aux visualisations/pensées ; concentrez-vous sur le ressenti que le choix d’une telle existence provoquerait.
J’espère que chacun de vous passera du temps a faire ce petit exercice, car l’émotion, le ressenti, voilà ce qui détermine votre niveau de fréquence et la nature de votre expérience terrestre.

Je suis Metatron,
Je suis avec vous toujours
Reçu par Reniyah Wolf
Traduction Diane Deziel

http://reikiland.e-monsite.com/pages/cours-sur-la-prosperite/cours-sur-la-prosperite-7-9.html

Cours sur la prospérité 6/9

MÉTHODE DE FONCTIONNEMENT

 

énergie-argent
Mes bien-aimés, je vous salue à nouveau dans la joie éternelle.
Nous en étions à l’étape ou vous avez renoncé à vos voeux de pauvreté. Puis, vous avez appris que de vivre dans la pauvreté et le manque n’était pas en harmonie avec les nouvelles énergies d’amour et de joie qui sont en train de pénétrer votre plan. Vous êtes d’accord avec moi jusqu’ici, mais vous me demandez maintenant: “Quelle est l’étape suivante? Comment réussir à appliquer cela dans ma vie?” Certains d’entre vous vivent dans des pays ou l’argent ne circulent pas tellement et il peut sembler plus difficile pour vous de créer l’abondance dans votre existence.
Mes bien-aimés, vous pouvez tous faire l’expérience du flot supérieur, peu importe ou vous vivez et quelles sont vos circonstances.

Vous êtes, tous et chacun de vous, des co-créateurs absolus avec le Dieu Père/Mère. Il a été requis que vous oubliiez cette portion de votre véritable nature lors de votre descente en incarnation sur terre.

Cela faisait partie de votre mission et de votre raison d’être ici : être humain

Car seuls les humains peuvent vraiment aider à hisser l’ascension de la terre sur une bande de fréquence supérieure.

Votre plan en est un de libre arbitre et une intervention directe de notre part, nous des royaumes supérieurs, n’est pas permise. C’est ainsi que vous êtes venus, mes bien-aimés, prendre la forme humaine pour assister l’humanité toute entière.

Ce faisant, vous avez perdu de vue votre propre divinité et vos pouvoirs de co-créateurs, et en êtes arrivés à vous identifier uniquement avec votre humanité.

Vos croyances a propos de la pauvreté et du manque se sont installées, ce qui est très humain. Maintenant, mes bien-aimés, au sein des nouvelles énergies supérieures, vous vous rappelez votre divinité et vous la revendiquez. Vous revendiquez aussi votre pouvoir divin de co-créateur. Ce pouvoir, vous l’avez, ou que vous soyez dans le monde et quelles que soient vos circonstances.

C’est votre fréquence personnelle qui détermine quelles seront vos expériences en cette incarnation. Ici, nous ne parlons pas seulement de la fréquence de votre corps spirituel ; nous parlons de votre fréquence à vous qui êtes incarnés sur ce plan-ci, vous dans votre totalité : l’esprit, la pensée, les émotions, le corps. Vos expériences ne sont pas un hasard ; elles n’ont pas besoin d’être non plus karmiques, dans ces nouvelles énergies. Dans la nouvelle bande de fréquence, le karma n’existe plus, à moins que vous le vouliez ainsi, par choix. Oui, dans les vieilles énergies de la peur qui ont reignées si longtemps sur votre planète, le karma était une condition nécessaire à l’incarnation. Quand les âmes s’incarnaient sur le plan terrestre, quelle que fut leur évolution, elles devaient faire l’expérience d’un certain karma ; et ce, simplement à cause de la vibration inférieure de votre fréquence planétaire.

Maintenant, mes bien-aimés, votre vibration planétaire est beaucoup plus élevée, plus qu’elle ne l’était même il y a 20 ans. Dans les fréquences supérieures, vous n’avez plus besoin de l’expérience du karma.Vous pouvez le faire si vous le voulez, mais vous avez maintenant un autre choix. J’aimerais que vous fassiez tout particulièrement attention à ceci, parce que si vous persistez à croire que vous avez besoin du karma ou que vous devez expérimenter certaines situations et conditions dans votre vie, il est certain que cela deviendra alors une réalité.
Si vous croyez que vous devez être pauvres, à cause de ce que vous avez fait en d’autres temps et d’autres lieux, alors il en sera assurément ainsi.
Si vous croyez que vous êtes impuissants face à vos circonstances en ce maintenant, c’est alors ce qu’il adviendra.

Si vous croyez que la pauvreté et le manque sont une vertu nécessaire à votre cheminement spirituel, c’est alors ce qu’il adviendra.

Vous êtes de puissants co-créateurs, et ce que vous choisissez de créer à peu d’importance.
Dans les nouvelles énergies, quel que soit ce que vous créez par le pouvoir de vos pensées, cela se manifestera beaucoup plus rapidement.
Tandis que la fréquence s’élève sur votre planète, les énergies deviennent moins denses, le délai temporel entre la pensée et la manifestation dans la réalité physique se raccourcit.

Vous me dites: “Metatron, nous avons tenté de contrôler nos pensées et de nous défaire de nos croyances limitées, mais cela n’a pas fonctionné. Nous sommes toujours pauvres. Que faire maintenant ?”
Cela n’a pas fonctionné, mes bien-aimés, parce que vous avez essayé de contrôler votre mental et ce que vous pensez.
Cette pratique peut obtenir de bons résultats.
Comme la plupart d’entre vous le savent déjà, les résultats sont souvent éparpillés : parfois, cela fonctionne et parfois, non.
Voyons-le maintenant sous un angle différent. Pour ouvrir la porte à des pensées pleinement résolues et à ce que vous manifestez avec elles, la clef ne réside pas dans votre esprit pensant, mais dans vos émotions. Le pouvoir de co-créateur et de manifestation gît dans vos émotions, non dans ce que vous pensez.
Ce sont également vos émotions qui déterminent votre niveau de fréquence.

Comme nous l’avons discuté plus tôt, votre fréquence, la fréquence de vous en tant qu’incarnation ici/maintenant sur terre, est déterminée par l’ensemble des fréquences de votre esprit, de votre mental, de vos émotions, de votre corps physique.

Tous, vous êtes des êtres très évolués, des êtres de haute fréquence de l’esprit. Quand vous méditez, quand vous vous rassemblez avec des gens qui pensent comme vous pour vous unir avec l’esprit, vous vous alignez sur un taux de fréquence supérieur, et cela fait grand bien pour un temps. Puis, vous revenez sur terre, vous rencontrez des problèmes dans votre vie et retombez de nouveau dans une bande inférieure de fréquence.
Il y a un écart de fréquence entre vous en tant qu’esprit et vous en tant qu’humain incarné.
Votre haute fréquence spirituelle n’est pas suffisante pour vous supporter également dans votre vie terrestre. En fait, ceux qui ont une haute fréquence spirituelle se sentent très souvent mal équipés face à la vie et à l’incarnation terrestre, ce qui engendre une variété de problèmes existentiels.

Ceux qui sont ici, sur ce plan, choisissent d’y demeurer et de vivre dans les nouvelles énergies. Pour ce faire et pour dépasser les problèmes et limitations des vieilles énergies, vous devez également hausser la fréquence dans les autres portions de vous-même.
Vous devez faire en sorte qu’elles rejoignent la fréquence supérieure de votre esprit.
C’est ainsi, mes bien-aimés, que vous devenez un divin humain.

Vous alliez la fréquence autant de votre aspect divin que de votre aspect humain. Mes bien-aimés, un divin humain ne souffre pas, ne vit pas dans la pauvreté et le manque.
La souffrance et la douleur sont des manifestations des vieilles énergies, des bandes de fréquence inférieure de la peur.
Si vous décidez de devenir un divin humain, il vous faut abandonner les croyances de la vieille énergie qui ne vous servent plus. Vous devez vous aligner avec la fréquence supérieure d’amour et de joie.

Les pensées et croyances que vous véhiculez concernant l’argent et l’abondance sont des manifestations de votre alignement de fréquence sur ce plan-ci. Elles sont, oui, maintenues et exécutées par les pensées et croyances similaires de la majorité de l’humanité, bien que ce soit la conscience collective qui détermine la nature de votre plan.
Il n’est pas nécessaire que vous deveniez l’effet de ces pensées et croyances.
Vous pouvez avoir pouvoir sur vous-même et sur votre propre vie terrestre ,en réalignant votre fréquence par le biais de vos émotions plutôt que de votre mental. C’est ce que nous faisons ici, en passant notre temps ensemble en groupe.


Comme petit exercice, essayez d’observer pour vous-même, dans ce maintenant-ci, la différence entre penser et ressentir.
Pouvez-vous constater la différence ?

Par exemple, quand vous pensez à ce que vous préparerez pour le dîner aujourd’hui, vous pensez peut-être à ce que vous devrez acheter au magasin et vous faites une liste.
C’est un produit de votre esprit pensant : une simple liste d’ingrédients requis.
Il se peut que vous ayez aussi des émotions relatives à cette liste d’achats.
Il est peut-être tard ; il y aura beaucoup de circulation et vous redoutez de vous rendre à l’épicerie.
Il faut que ce soit fait cependant, parce que le dîner doit être prêt pour votre famille et c’est votre obligation. Remarquez-vous l’émotion reliée à cette pensée : une diminution temporaire de votre énergie ?

D’autre part, c’est peut-être le jour de paye et vous avez hâte de préparer un repas spécial pour les êtres aimés. Dans ce cas, même s’il est tard et que la circulation est dense, la préparation de ce dîner spécial vient d’un lieu d’amour et de joie.
C’est ce que vous désirez faire.
Voyez-vous la différence dans les émotions ?
Quelle différence entre ces deux planifications pour préparer un dîner ! En fait, le geste, à l’intérieur de l’univers physique, est le même : l’action d’acheter des denrées alimentaires pour faire le dîner.
C’est vous qui décidez comment vous allez vous sentir à ce sujet.

C’est vous qui, grâce à vos émotions, déterminez la fréquence de l’action en question.


Je suis Metatron,
Je suis avec vous toujours
Reçu par Reniyah Wolf
Traduction Diane Deziel

© 2013, Le Jardin de Joeliah

http://reikiland.e-monsite.com/pages/cours-sur-la-prosperite/cours-sur-la-prosperite-6-9.html

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :