Compréhension des qualités de l’être

qualité

Lors de notre parcours dans l’expérience humaine, depuis notre naissance, et notamment dans l’enfance, nous avons été impressionnés (nous avons assimilés des principes en nous) par les comportements extérieurs, en particulier ceux de nos éducateurs, d’abord nos parents puis les enseignants. Si ces comportements n’étaient pas juste, qu’ils ne reflétaient pas de pures qualités de l’Être, à notre tour, nous pouvons être en difficulté pour les exprimer, n’ayant pas été confrontés au bon exemple.

Il est sûr que chacun à ses forces et ses faiblesses, et s’exprime simplement selon son niveau de conscience et ses croyances sur la façon dont devrait de dérouler la Vie. Déjà, la Vie est-elle sensée se dérouler de telle ou telle manière ? N’est ce pas un moyen d’essayer de contrôler celle-ci ? Ne serait-il pas plus sage de s’abandonner à Son courant, sachant que qu’Elle est toujours de notre côté, et qu’elle nous soutient constamment. La Vie, et j’entends par là La Source en nous, est en effet, à chaque instant, d’un amour constant et d’une Présence sans conditions. En acceptant de cesser de donner de la valeur à notre mental linéaire (moi, je sais ! et je juge), en osant se redéfinir différemment, du point de vue de la conscience (dans le cœur), nous nous alignons sur les  principes corrects de la Vie, ceux qui nous élèvent, nous rendent autonomes et puissants. Et cet alignement nous permet de vibrer de façon juste, à notre manière, les principes universels.

Ainsi, il est important de redéfinir, de réhabiliter la définition juste des qualités qui dictent nos comportements, et je vous invite, dans une introspection personnelle, à voir de quelle manière vous comprenez ces mots, et comment ils vous ont influencé :

 – L’autorité, ce n’est pas l’autoritarisme. L’autorité bienveillante permet d’offrir à l’être une ligne directrice, de se tenir droit, et de lui fournir des repères sains pour ses choix personnels. Elle apprend le positionnement juste, et véhicule une rigueur bienfaitrice.

 – La rigueur, ce n’est pas la rigidité. Elle dirige vers l’autonomie et la constance, elle offre de la force et soutient aussi la droiture. La rigueur est une base essentielle qui permet, dans le quotidien, de rester fidèle à ses choix, de se respecter et de s’honorer. Elle est une des bases de l’Amour.

 – L’Amour, ce n’est pas la permissivité. L’Amour est une force (la plus grande d’ailleurs) et porte l’être vers son niveau le plus haut. L’Amour, c’est d’abord se respecter et s’honorer en se reconnaissant en tant d’Être Divin. Puis c’est aussi s’aimer dans son humanitude, dans la reconnaissance de cette condition imparfaite. L’Amour commence par soi, et permet de se dire : « je choisis de m’aimer, même si je suis triste, même si je suis fatigué, même si je suis frustré, angoissé… car je sais que ces expériences sont temporaires, alors que l’Amour est la base de la Vie ». Nous sommes l’expression de l’Amour en incarnation et nous apprenons à nous améliorer dans ce contexte, par nos interactions, nos relations. L’amour que nous choisissons de nous porter (et par extension, d’offrir aux autres) nous invite ainsi à poser des limites saines (ne pas tout permettre), et à exprimer de la compassion.

 – La compassion, ce n’est pas de la pitié. La pitié est une expression de la personnalité inférieure, inconsciemment, elle contient un jugement, et elle est concentrée sur la souffrance. La compassion, c’est offrir la lumière de la Conscience Divine sur une situation, sans y porter un quelconque avis, et sans entrer dans la souffrance, mais en restant tourné vers la solution. La compassion est ainsi une force qui nous permet d’exprimer notre sensibilité.

 – La sensibilité, ce n’est pas la sensiblerie. Elle est une qualité supérieure qui nous permet de vibrer et d’exprimer notre créativité. Elle nous aide à identifier nos émotions pour mieux apprendre à les maîtriser. Elle nous maintient dans notre authenticité et notre Unicité. La sensibilité est donc une qualité qui nous aide à nous affirmer.

 – L’affirmation de Soi, ce n’est pas du dirigisme ou de la supériorité. L’affirmation de Soi soutient le développement et le rayonnement de la personnalité, et l’expression, encore une fois, de l’Unicité. Elle permet de se définir dans ce monde, sans rapport ou comparaison avec l’extérieur, mais dans la reconnaissance de notre valeur et de nos qualités personnelles, de nos spécificités. Nous sommes tous Divins, issus de la Source, et nous avons tous choisi de l’exprimer d’une manière unique, telle que nous l’appréhendons. Et cela est Juste et Respectable. Nous rayonnons ainsi de confiance.

 – La confiance, ce n’est pas de l’orgueil. L’orgueil a pour base la peur de ne pas être à la hauteur, et s’appuie sur le complexe de supériorité, une facette de la personnalité inférieure (dans la non reconnaissance et compréhension des principes divins). La confiance, à l’opposé est une qualité divine, l’affirmation de l’Être qui se reconnaît lui-même, et qui affiche son authenticité. C’est une appréciation et claire de Soi, dans la Simplicité.

Redéfinir ces qualités de manière juste, les reconnaître et désirer les incarner, à notre niveau, et suivant notre compréhension du moment, qui va toujours en s’élargissant, nous amène à vibrer notre note personnelle d’une manière plus juste et à équilibrer nos relations, autant intérieures que d’extérieures. C’est un exercice de Justesse.

rédigé par : Sophie Riehl

http://www.reikilorient.com

http://www.reikilorient.com/article-comprehension-des-qualites-de-l-etre-121231115.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :