Le fonctionnement

Le mot «REIKI» est un mot japonais qui signifie
Force de Vie Universelle.Il se prononce RAY – KI.• REI = Universel, Esprit transcendant, Puissance mystérieuse, Essence.
• KI = Énergie de la Force de Vie
Le Reiki est une méthode de guérison universelle par les mains. Le REIKI peut servir à se soigner soi-même, comme à aider les autres. Il peut être employé avec les animaux ou les plantes et même sur les circonstances. Il s’inscrit dans une vision spirituelle et vibratoire de l’univers, qui culmine dans l’Amour universel et prône la responsabilité individuelle dans la création de notre vie et le maintien de notre santé.

Le toucher a toujours été au centre de la tradition de la guérison : quoi de plus naturel que de porter la main là où l’on a mal, quelle plus belle expression d’amour que le geste d’une mère pour apaiser son enfant. Toucher et Vie sont indissociables.
Le toucher appartient au monde de la sensation, de l’inexplicable, il est le rappel de la nature originelle, ce monde fusionnel d’avant la naissance où tout est sensation, contact intime, prodigieux mouvement créateur de la vie. La communication originelle la plus asbolue, la plus entière, est la communication de «peau à peau» telle que la vivent le futur nouveau-né et sa mère. Chaque contact corporel en rappelle le souvenir profondément enfoui en nous-mêmes et nous ramène à la toute puissance de la Vie.
Toutes les techniques de guérison utilisant, comme le Reiki, l’imposition des mains présupposent l’existence d’une Énergie Universelle, source de vie, qui sous-tend le monde ainsi que la possibilité pour l’homme, intermédiaire entre la Terre et le Ciel, d’être un réceptacle pour cette énergie. C’est pourquoi, au-delà de ses dimensions physique et affective, tout toucher est transmission énergétique, canalisation d’une Énergie Universelle qui va soulager, régénérer, harmoniser et bien au delà, aider l’autre à trouver son chemin. L’imposition des mains perpétue le miracle de l’incarnation quand l’énergie indifférenciée s’investit dans la matière, pénètre la structure pour y réaliser son destin propre.

Car cette Énergie est aussi intelligence. Sous les mains elle va répandre dans le corps, suivant les besoins des tissus et des organes, renforçant les capacités de défense et d’autoguérison de l’organisme. Le praticien du Reiki déplace ainsi ses mains au contact de la peau de partie du corps en partie du corps, les retirant quand il ne perçoit plus de transmission d’énergie. Mais le Reiki ne s’adresse pas seulement au corps physique, car les problèmes dont souffre celui-ci s’enracinent dans le psychisme.
Il facilite et nécessite une transformation des attitudes de vie pour aboutir à des résultats durables comme le souligne très bien l’histoire des mendiants et du Dr Usui, créateur du Reiki. Aucune méthode véritable de soins, n’enlève à l’homme la responsabilité de son destin.

Le toucher prend dans la guérison par les mains, une dimension spirituelle. Il ne s’agit pas seulement de psychosomatique, car ces techniques présupposent que chaque personne a «quelque chose à réaliser», une voie à suivre et que ce chemin est pré-inscrit dans le corps. La tradition n’affirme-t-elle pas que le corps est le temple de l’homme? Dans la mesure où la dynamique vitale, ce mouvement de l’Être cherchant à réaliser son destin, se traduit dans le corps et peut être touché (dans tous les sens du mot) le but du «traitement» va être de remettre la personne en accord avec elle-même, au-delà des conditionnements socio-culturels et des compromis de son histoire personnelle. C’est pourquoi, malgré leur simplicité, des approches comme le Reiki peuvent entraîner des remises en questions profondes, mais toujours nécessaires dans la perspective de l’évolution de l’Être.

Le Reiki est un « ACTE D’AMOUR », puissance de l’intention de celui qui veut soulager, aider, soigner… L’amour dont il est question est celui au-delà des mots, il est qualité d’être avant de devenir un mouvement vers l’autre. Il n’est ni causé par l’autre, ni personnalisé, mais plutôt ouverture à la vie, ressenti partagé, communion avec l’autre et avec l’univers. Il demande de la part de celui qui transmet un état de disponibilité intérieure, une aptitude à partager la «force de vie» qui se développe avec la pratique, mais qui est aussi le fruit d’une « recherche intérieure » et d’un « engagement » de tous les instants.
Le REIKI est accessible à tous, mais l’histoire des premiers maîtres montre qu’un certain niveau de pratique va de pair avec une élévation personnelle. Il serait illusoire de croire que le fait de pratiquer ou de recevoir le Reiki peut nous dispenser de développer nos qualités personnelles ou nous permettre d’«économiser» un processus d’évolution.

Chacun peut bien sûr canaliser la lumière pour aider une autre personne et avoir des résultats en répétant les impositions des mains assez longtemps et régulièrement. Mais les résultats dépendront du niveau de conscience et d’évolution de celui qui transmet l’énergie, comme la quantité et la qualité de l’eau qui circule dans un canal est fonction de la largeur, de la profondeur et de la propreté de celui-ci. Là, plus que dans toute autre technique, savoir-faire se confond avec Savoir-Être. Il y a dans le Reiki et dans son apparente facilité le danger pour le praticien de s’illusionner sur soi-même, si l’esprit en est mal compris. C’est pourquoi les résultats ne sont pas toujours à la hauteur de la pratique. Toute relation d’aide ne sont pas toujours à la hauteur de la pratique. Toute relation d’aide comporte en elle-même le piège d’un renforcement de l’EGO du thérapeute.

Le Reiki se transmet au travers d’un processus d’initiation qui renforce chez le futur praticien la confiance en lui-même et par laquelle il se donne la permission de canaliser la Lumière. Par l’initiation du premier degré le praticien se relie à l’énergie de l’univers, puis il apprend à utiliser des symboles pour donner plus de puissance à son action et permettre d’agir à des niveaux plus profonds.
La Lumière, intelligence et énergie primordiale à la source de l’univers, nous demande d’accomplir notre destinée. En la canalisant comme principe de vie pour soigner et réharmoniser autrui, n’oublions pas de «travailler» à notre propre évolution qui conditionne ce que nous pouvons transmettre à l’autre. Le Reiki nous prouve le pouvoir de guérison de la Lumière et son rôle de catalysateur de la transformation intérieure. À nous d’être disponible.

Le Reiki est l’histoire de la redécouverte du legs de cette énergie à notre époque. Elle traite les questions et les soucis des êtres nouveaux. Aucun maître Reiki n’a jamais été un saint ou un illuminé. Mais chacun d’eux a fait en sorte d’apporter davantage de possibilités de développement dans l’Amour et dans la Lumière de notre époque. Chacun a donné ce qu’il a pu et a, de par son intervention, fait progresser la connaissance.

Les sensations qui accompagnent l’énergie REIKI lorsqu’elle entre dans un corps sont tout à fait individuelles : peut-être une sensation de chaleur intense, un picotement, une vision de lumière blanche, des frissons, une sensation de froid glacial ou mille autres encore.
La force et le cheminement du courant d’énergie dépendent totalement des besoins du récepteur : l’énergie elle-même, dotée d’une intelligence plus vaste que la nôtre et dépourvue de préjugés, sait ce dont le récepteur a besoin. Et si vous laissez reposer vos mains sur quelqu’un, le travail s’effectuera de lui-même : l’énergie se dirigera automatiquement vers les causes premières de la maladie, ne s’arrêtant pas aux seuls symptômes. Ni l’émetteur ni le récepteur n’ont forcément besoin de comprendre intellectuellement ce qui se passe. Ce sont les couches profondes et inconscientes de l’être qui entrent en jeu, inondées par la Force Universelle de Vie, imbibées par les qualités d’Amour et de Vérité qui lui sont propres.
L’être tout entier se met alors à vibrer en harmonie avec l’univers et de cette synchronicité naît le sentiment que tout est harmonie, que tout joue, qu’au plus profond de nous-mêmes nous acceptons ce que nous sommes. Dans ces moments-là, nous sommes souvent frappés par la clarté avec laquelle nous voyons subitement toutes choses : la vérité simple et nue sur nous-mêmes et les êtres qui nous entourent. Ces instants de grâce nous permettent de revoir nos attitudes, nos actions, nos pensées sous un angle nouveau et de comprendre ce que nous avons à changer dans notre vie.

Le REIKI renforce non seulement la capacité d’agir, mais aussi tous les aspects de la personnalité. Le REIKI est Force Universelle de Vie. Lorsqu’on s’ouvre à elle, on s’ouvre donc forcément à la vie et à ses lois. C’est dire trois fois, dix fois, cent fois plus fort : «Oui à la vie». Oui à ce que l’on est, oui à ce que l’on fait, oui aux autres. C’est mieux accepter notre condition humaine, notre situation sociale et familiale et pouvoir y réagir de manière plus créative, en cessant de gaspiller nos énergies en de vaines agressions, jérémiades, rancunes ou autres… C’est un excellent anti-dépresseur.
Pour les personnes familiarisées avec la notion de méditation ou qui pratiquent des techniques de méditation, nous pouvons affirmer que le REIKI est un moyen très efficace de se vider de toutes pensées et de communier dans l’ici et le maintenant avec ce qui est «UN». Le REIKI est un flot d’énergie-lumière au comportement comparable à celui d’un fleuve. S’il se déverse en vous, il emporte sur son passage tout ce qui est superflu : en l’occurrence les pensées négatives, l’excédent de pensées, et il calme l’hyperactivité cérébrale. Pendant que l’on donne un traitement, l’esprit se vide totalement et l’on n’est plus qu’une conscience qui entend, voit et sent ce qui l’entoure dans l’immédiateté du moment présent.

Le REIKI établit un réseau de communication à distance, au-delà des mots. Ainsi, le REIKI vous aidera «bêtement» à trouver une place de parking, à choisir pour téléphoner le moment où telle personne est disponible, à savoir comment les gens sont disposés par rapport à vous ou à une situation, mais aussi à «voir» plus clairement quel est votre chemin dans la vie, quelles sont les tâches que vous avez à accomplir.
Il se peut aussi qu’après un traitement, vous vous surpreniez en train de faire quelque chose que vous ne faisiez pas d’habitude ou que, subitement, vous trouviez la clef d’un problème. D’après de nombreux témoignages, il semblerait que les moments où l’on se donne du REIKI soient les plus créatifs : c’est pendant un autotraitement que se conçoivent les nouveaux projets ou que l’on prend conscience de nos schémas de comportement.

Mais les qualités fondamentales du REIKI sont l’Amour et la Vérité. Plus l’on fait du REIKI, plus se développe en soi ce sentiment si doux, si apaisant, léger comme une promesse de bonheur, cette force qui fredonne la certitude d’exister et qu’on appelle Amour. Avec l’amour vient tout le reste : la santé, la force, l’harmonie et l’acceptation de la réalité telle qu’elle est.
Le REIKI agit sur le corps physique en vous apportant un supplément d’énergie, vous confère davantage de force, de résistance physique et renforce le système immunitaire. Il est possible d’améliorer cette fonction en gardant les mains plus longtemps sur la base du cou, dans la région des clavicules où est logé cet organe généralement considéré comme une glande endocrine que l’on appelle thymus et que l’on dit être responsable du bon fonctionnement du système immunitaire.

Le REIKI se dirige de lui-même vers les zones plus faiblement énergétisées et harmonise l’ensemble du système énergétique de la personne. Ainsi, en vous faisant un autotraitement pour soulager un mal de tête de lendemain de fête, vous vous surprendrez peut-être à poser spontanément les mains sur votre visage et à sentir aussitôt que le REIKI coule tout droit vers la région du foie. Le mal de tête est dans ce cas le symptôme d’un trouble hépatique.
Le REIKI nettoie le corps de manière générale et accélère l’élimination des toxines; la fonction diurétique s’en trouve renforcée. Il est bon de boire beaucoup d’eau et de tisane au moment d’un traitement ou d’un séminaire.

En ce qui concerne le soulagement des douleurs, les témoignages sont innombrables : chocs, chutes, brûlures, blessures, les douleurs sont plus faibles et passent très vite. Le psychisme et le physique sont en étroite connexion; un problème qui ne trouve pas sa solution sur le plan psychique peut se résoudre en éclatant sur le plan physique et vice-versa : un trouble physique peut à la longue se répercuter sur le psychisme.

Chacun devrait utiliser au maximum les possibilités dont il dispose pour se guérir et guérir les autres. Nous en avons tous la possibilité. Si seulement nous acceptions de nous tourner vers nous-mêmes, vers nos ressources intérieures, au lieu de chercher les solutions à l’extérieur et le plus loin possible de nous-mêmes!

Les dix vertus du REIKI

• Le Reiki renforce et accélère le processus naturel de guérison.
• Le Reiki vitalise corps et esprit.
• Le Reiki rétablit l’harmonie psychique et le bien-être de l’âme.
• Le Reiki agit sur tous les plans : physique, psychique, émotionnel et spirituel.
• Le Reiki régularise le système énergétique.
• Le Reiki dissout les blocages et favorise la détente totale.
• Le Reiki encourage l’élimination des toxines.
• Le Reiki s’adapte aux besoins naturels du récepteur.
• Le Reiki agit aussi sur les animaux, les plantes et les situations.
• Le Reiki est une méthode de guérison holistique extrêmement simple et agréable

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :